Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 mai 2011 7 01 /05 /mai /2011 11:31

Outre l'eau et l'huile, d'autres solvants naturels sont utilisables pour extraire les principes actifs des plantes. On peut notamment utiliser l'éthanol, le glycérol et le vinaigre. En combinant ces différents solvants, on n'extrait pas les mêmes principes actifs.

 

2011-168.jpg

 


Important: Je rappelle que l'utilisation des plantes n'est pas anodine et que les techniques expliquées ici ne sont pas destinées à une prise en interne suite à une auto-médication. Elles sont destinées uniquement à l'utilisation cosmétique.


 

I- Faire une teinture mère

 

En phytothératpie, les teintures à base d'alcool sont plus ou moins concentrées.  Le rapport est ici de 1 à 5, c'est à dire une part de plantes pour 5 parts d'alccol. On utilise 200g de plantes sèches ou 300g de plantes fraîches pour 1L d'alcool à 60°. Attention, il ne faut pas utiliser d'alcool à 90° ou d'alcool industriel dénaturé (alcool méthylique).

 

2011 035Procédé:

- Mettez les plantes dans un récipient en verre lavé et désinfecté et ajoutez l'alcool.

- Fermez hermétiquement, agitez vigoureusement, et laissez macérer une quinizaine de jours en remuant tous les jours.

- Filtrez en pressant bien les plantes afin d'en extraire tout le liquide (vous pouvez aussi utiliser un pressoir à vin).

- Transvaser dans un récipient en verre teinté lavé et désinfecté et fermez hermétiquement. Etiquetez.

 

La teinture préparée dans ces conditions se conserve 2 ans.

 

Source : Le grand Larousse des plantes médicinales, Identification, préparation, soin. Edition 2007. ISBN : 978-2-03-582308-3. Chapitre 4 "Se soigner pas les plantes", Les teintures,  p.292.

 

 

 

http://forumfemmaufoyer.canalblog.com/images/vinaigres.jpg

II- Faire un macérât au vinaigre

 

Je n'ai pas trouvé d'informations ni de proportions scientifiquement élaborées, je vous donne donc les proportions trouvées sur le site de Caly, qui est une référence en terme de cosmétiques fait maison : utilisez 80g de plantes sèches ou 260g de plantes fraîches (si on considère que les plantes contiennent 70% d'eau) pour un litre de vinaigre.

 

Procédé:

- Mettez les plantes dans un récipient en verre lavé et désinfecté et ajoutez le vinaigre.

- Fermez hermétiquement et laisez macérer un mois en agitant régulièrement.

- Filtrez les plantes et transvasez-les dans un récipient en verre teinté lavé et désinfecté. Etiquetez.

 

Je n'ai pas d'informations sur le temps de conservation d'un tel macérât.

 

Source : Article "Vinaigre mille fleurs By Caly" sur le site Caly Beauty

 

 

III- Faire un extrait hydro-alcoolo-glycériné (HAG)

 

 

2011 095

Cette technique est principalement utilisée en gemmothérapie, mais elle peut être utilisée pour les plantes arrivées à maturité. De même que pour le macérât au vinaigre, je n'ai pas trouvé d'informations scientifiques sur l'extrait HAG. Je vous livre donc les informations trouvées sur Wikipédia. IIs ne précisent pas la proportion de plantes, je vous indique donc la proportion utilisée par Caly dans son HAG de nigelle : 10g de plantes sèches ou 30g de plantes fraîches (en considérant que les plantes contiennent 70% d'eau) pour 100g de solution totale composée d' 1/3 d'eau, 1/3 de glycérine et 1/3 d'alcool.

 

 

Procédé:

- Dans un récipient lavé et désinfecté mélangez l'eau, la glycérine et l'alcool (1/3 de chaque) puis ajoutez les plantes.

- Fermez le récipient hermétiquement et secouez.

- Laissez macérer 2 à 3 semaines (encore une fois, je n'ai pas trouvé d'informations précises à ce sujet).

- Ajoutez 0,6% de conservateur naturel.

- Filtrez et transvasez dans un flacon en verre teinté, lavé et désinfecté. Etiquetez.

 

Un extrait HAG préparé dans ces conditions se conserve 3 ans.

 

Source : 

- Wikipédia, article "Gemmothérapie"

- Caly Beauty, article "HAG de nigelle"


 

Pour la teinture et l'extrait HAG, si vous voulez supprimer l'alcool, vous pouvez faire chauffer la solution après filtrage au bain-marie jusqu'à réduction de moitié de la solution, à savoir qu'il y a une perte des actifs volatils. Cepedant, comme ce genre d'extrait est ajouté en dernière phase de votre préparation, en petites quantités, la présence d'alcool n'est pas dérangeante.

Partager cet article

Repost 0
Published by lescometiquesdestelle.over-blog.com - dans Les cosmétiques - Savoirs-faires
commenter cet article

commentaires

anna 24/04/2016 14:32

En ce qui concerne les teintures mères, certaines substances, en particulier les résines, ne peuvent être utiliser qu'avec de l'alcool à 90° NON DENATURE (donc approvisionnement en Italie, Espagne, Andorre ou elles est très peu chère et Espagne). De plus, en raison de la présence d'alcool et ce quelque soit le ° d'alcool utilisé, les teintures mères se gardent très très longtemps (comme l'est d'ailleurs le vin dont il dit qu'il se bonifie avec l'âge, et dont le ° d'alcool est beaucoup moins important). Un blog excellentissime qur le sujet : althea-provence

Lilydine 01/07/2011 14:28



Je fais des vinaigres de fruits et de plantes (fleurs, racines et feuilles).


J'avais fais un vinaigre de lavande, je l'ai oublié dans un placard, 2 ans après (bon je ne range pas souvent ce placard c'est claire) il n'avait pas bougé, l'odeur de lavande était vraiment très
intense.



lescometiquesdestelle.over-blog.com 01/07/2011 20:34



ah oui!! c'est intéressant ça! ça ne m'étonne pas que le macérât n'ai pas bougé car le vinaigre edst un conservateur. mai pour l'odeur, je suis un peu surprise quand même!! c'est plutôt une bonne
nouvelle!


 


et mantenant, hop, on va ranger ce placard!!


 


merci de ton commentaire, et bienvenue sur mon blog!!