Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
7 décembre 2011 3 07 /12 /décembre /2011 16:59

Bonjour chers amis!!

J'ai récemment vu dans des documents sur le savon que la cure était plus importante qu'on ne le croyais, et j'ai pu en faire l'expérience sur mes savon de l'été qui arrivent à trois mois de cure. De plus, il me semble que certaines croyances, pas forcément exactes traînent sur la toile, j'ai donc voulu écrire un petit article sur cette phase de fabrication du savon

 

Tout d'abord, késsecé ?

 

(...et késsecépa tant qu'on y est...)

 

La phase de cure est le moment où le savon, fabriqué à froid, sèche. A ce stade, la saponification est terminée. En effet, la saponification est une réaction chimique exothermique, c'est à dire qu'elle produit de la chaleur. Par conséquent, une fois que votre savon ne produit plus de chaleur, la saponification est terminée. fini, over, terminado, exit la saponification.  La cure n'est pas un moment où la saponification se termine. Nous avons bien du savon, terminé. Il est donc utilisable. Oui oui vous pouvez utiliser votre savon tout frais sortant du moule, cela ne va pas vous brûler les mains, ni vous piquer, ni même vous les déssécher. C'est un savon normal, tout gentil, qui ne mord pas. Je vous dis ça de mon expérience personnelle, car lorsque je démoule mes savons, impatiente que je suis, j'en prend une chute et je me lave les mains avec pour voir comment ils se comportent à l'utilisation. Le test de la langue nous confirme bien que le savon n'est pas caustique.

 

En revanche, je n'ai pas dis que c'était la meilleure solution de les utiliser tout de suite, et ce pour plusieurs raisons que voici:

 

Trois bonnes raison de laisser curer votre savon.

 

Pendant la phase de cure, le pH du savon va légèrement descendre: il démarre d'environ 11, pour arriver aux alentours de 9, ce qui est un pH normal pour du savon. Ceci signifie que à la sortie du moule, le pH peut-être un peu agressif pour les parties du corps sensibles comme le visage ou les parties intimes. Mais il ne va pas vous agresser les mains. La cendre de bois a un pH basique également, et la elle ne vous brûle pas les mains. Pour le savon c'est pareil. Il est tout simplement plus doux après la cure.

 

Ensuite, le savon sèche. C'est à dire que le surplus d'eau contenu dans le savon va s'évaporer, le faisant durcir, prendre sa texture finale, réduire son effet gluant, supprimer une éventuelle odeur désagréable, due à un surplus d'eau.

 

Enfin, le savon se stabilise: son parfum prend son odeur définitive, de même pour la couleur, la mousse se densifie et se fortifie.

 

Comment avoir une cure de bonne qualité ?

 

La durée de la cure joue énormément : trois semaines à un mois au minimum sont généralement recommandées, mais de nombreux savonniers traditionnels, comme les savonniers d'Alep font curer leurs savons pendant neuf mois. Et je pense personnellement que c'est une durée tout à fait correcte. Un savon qui n'a curé qu'un mois est encore jeune, instable. Les savons plus vieux, sont beaucoup agréables, plus doux, plus denses, brefs, meilleurs.

 

L'endroit a aussi son importance. Je recommande une cure en deux temps: un premier temps d'un mois à l'air libre sur une grille, puis huit mois dans des caisses en bois à l'abri de la lumière et de l'humidité, dans un endroit tempéré (20-25°C) à température stable. La lumière et l'humidité abîment le savon (les couleurs s'afadissent, le parfum se perd). La caisse en bois permet de protéger les savons, mais comme cette matière absorbe l'humidité, le séchage peut se faire correctement.

 

En conclusion, "patience et longueur de temps font plus que force ne qui rage! "(Lafontaine)

 

Savonnez bien!

 

Toutes ces informations ont été récoltées au cours de mes voyages, de mes tests, et des documentaires que j'ai vu voir sur le savon ; elles sont donc plus de l'ordre de la connaissance que de la vérité scientifique, mais je pense qu'elles sont sufissemment pertinentes pour être postées ici. j'espère que cet article vous aura éclairé sur cette phase de fabrication un peu mystérieuse.

Repost 0
23 novembre 2011 3 23 /11 /novembre /2011 20:55

Bonjour chers petits amis!!

J'ai décidé de me bouger un peu le c** et de vous écrire enfin un article qui me tenait à coeur : la phase de gel.

 

Tout d'abord une petite définition pour les savonniers novices : ce que l'on nomme "phase de gel" en savonnerie correspond à une forte montée en température de la pâte à savon pendant la réaction de saponification. De cette forte montée résulte une modification de l'aspect du savon: il est plus sombre, plus traslucide, et sa texture se modifie. Vous pouvez aller faire un tour sur le blog de bazzo savon, il y a un article assez intéressant

 

Cette forte montée en température est favorisée par certains facteurs :

- l'ajout de certains ingrédients comme le lait, le miel ou le sucre ;

- certains moules, notamment les moules où le savon a peu de surface avec l'air : le refroidissement par contact de l'air ambiant est moins important dans ce type de moule ;

- la chaleur extérieure : la plupart de mes phases de gel ont eu lieu en été, le frigo permet de limiter le phénomène voire de l'éviter ;

- la température des huiles et de la soude ;

- l'isolation ou non du savon.

 

En résumé, tout ce qui permet de faire baisser la température du savon, limite la phase de gel. Certaines personnes la recherchent, d'autre la maudisse, d'autre encore choisissent en fonction du résultat voulu... Il faut cependant savoir qu'elle peut avoir des conséquences esthétiques :

 

Elle peut être partielle et vous faire un gros point sombre au milieu du savon ;

 

Elle peut vous faire un cratère au centre du savon, voire un volcan:photos savons aout 2011 013  photos savons aout 2011 016

 

Elle peut modifier les couleurs du savon:

photos savons aout 2011 011

Parfois ces modifications esthétiques sont intéressantes, par exemple la transparence peut être appréciable (Cf; l'article de Ppk)

 

Ceci dit, même si elle est parfois impressionnante (encore un article de Ppk), elle ne pose pas de problème pour le savon, et même au niveau esthétique, personellement je trouve que la différence est très légère.

 

En recherchant des informations pour cet article, j'ai trouvé cet article assez intéressant, où la personne a pris la température d'un savon en cours de saponification pour voir à quel degré elle arrivait, et d'après les relevés , la phase de gel serait visible à partir de 40°C. Je pense cependant qu'elle commence avant mais qu'elle n'est pas visible de l'extérieur. Un jour où j'aurais du temps (c'est à dire sûrement pas tout de suite ) je ferai aussi des relevés pour voir si j'obtient les mêmes résultats sans mettre le savon au frigo, et également pour voir à quelle température apparaissent les cratères, volcans etc...

 

En conclusion, si vous voulez éviter la phase de gel, vous pouvez mettre votre savon au frigo et même au congel, ça n'arrête pas la saponification, ça la ralentit simplement. Sachez cependant que si votre phase de gel est vraiment importante, elle apparaîtra même après un passage au frigo sous forme de phase de gel incomplète, et là franchement je pense que c'est le truc le plus moche qui puisse arriver avec une phase de gel :)

 

En espérant avoir éclairé votre lanterne!

Repost 0
Published by lescometiquesdestelle.over-blog.com - dans La savonnerie - Savoirs-faire
commenter cet article
24 septembre 2011 6 24 /09 /septembre /2011 19:06

 

Chers amis, bonjour!!

Aujourd'hui est un grand jour (pour moi en tout cas), et je suis d'excellente humeur!!

 

En effet, Karo, Clairette, et moi même venons de lancer notre forum savonnier, un forum 100% bulles, 100% mousse:

 

Acrobulles!

 

Tout d'abord, vous êtes chaleureusement invitées à venir y faire un tour

 

Ensuite, afin de rendre ce lancement plus sympatiques, nous avons organisé un concours savonnier :

 

concours-savonnier3

 

Retrouvez-nous sur wwww.acrobulles.fr !!

Repost 0
Published by lescometiquesdestelle.over-blog.com - dans Les présentations
commenter cet article
24 septembre 2011 6 24 /09 /septembre /2011 18:44

Chers amis, bonjour!!

Aujourd'hui est un grand jour (pour moi en tout cas), et je suis d'excellente humeur!!

 

En effet, Karo, Clairette, et moi même venons de lancer notre forum savonnier, un forum 100% bulles, 100% mousse:

 

Acrobulles!

 

Tout d'abord, vous êtes chaleureusement invitées à venir y faire un tour

 

Ensuite, afin de rendre ce lancement plus sympatiques, nous avons organisé un concours savonnier :

 

concours-savonnier3

 

Retrouvez-nous sur wwww.acrobulles.fr !!

Repost 0
Published by lescometiquesdestelle.over-blog.com - dans NSP - swap et défis... ou simples cadeaux!
commenter cet article
25 août 2011 4 25 /08 /août /2011 00:42
Je voulais un savon de castille car j'adore ce savon. Il faut savoir le prendre bien sûr, mais si on lui parle avec douceur, il nous répond avec douceur...
photos savons aout 2011 041


La recette :
- 100% HV olive
- 1CS argile blanche
- soude pour un surgraissage à 14%

Ajouts à la trace:

- oxyde bleu (qui fait vert du coup)
- cacao pour la ligne
- teinture alcoolique réduite de lavande (5%)

Il a fait une phase de gel complète. Il ne sent pas vraiment la lavande, mais il sent bon. Enfin j'aime l'odeur, mais ça sent bien le savon de castille. La partie censée être bleue lavande, est encore verte mais j'ai espoir qu'après 9 mois de cure elle sera bleue... (et oui, 9mois pour un bon savon de castille... c'est un savon capricieux )
J'ai oublié de préciser que j'ai fait ce savon pour MA pomme. C'est mon savon, pour moi, comme je les aime.
Repost 0
Published by lescometiquesdestelle.over-blog.com - dans La savonnerie - Recettes
commenter cet article
25 août 2011 4 25 /08 /août /2011 00:33

Il s'appelle "bonbon" parce que l'odeur ressemble à celle des bonbons et en plus je trouve que le marbrage ressemble un peu aux arlequins, avec des couleurs différentes:

Place à la photo:

 

photos savons aout 2011 027


La recette:

- 100 % HV coco (et oui je m'y suis mise aussi!)
- argile blanche 1 CS
- soude pour un surgraissage à 20%

Ajouts à la trace:
- fragrance vanille-mûre sauvage

Séparation de la pâte en trois
- oxyde rose
- chlorophylle
- 2cc crème fraîche pour diluer les colorants avant incorporation.

A trace très épaisse j'ai coulé une première couche de pâte blanche assez fine, puis j'ai travaillé à la truelle cuillère pour couler la pâte verte en couche épaisse et triangulaire sur le côté du moule, puis de nouveau une couche de blanc arrangée à la cuillère, travail de la pâte rose à la cuillère, et j'ai terminé par une couche de blanc.

 


Je suis extrèmement contente du résultat! J'avais vu ce marbrage sur un blog japonais, elle avait fait exactement pareil mais en marron, on aurait dit des rayures de zèbre . Malheureusement je n'ai plus accès au blog et comme mon japonais est encore plus que balbutiant, je n'en connais pas la raison .

Le seul bémol c'est que je ne suis pas fan du 100% coco, qui je trouve, me fait la peau plus rêche que les autres savons...  De plus l'odeur est un peu forte et un peu trop chimique à mon goût, mais c'est une appréciation très personnelle, qui ne regarde que moi. (La fille de ma copine adore: je cite: "il sent trop bon celui-là!")

Repost 0
Published by lescometiquesdestelle.over-blog.com - dans La savonnerie - Recettes
commenter cet article
25 août 2011 4 25 /08 /août /2011 00:15

 

Pour celui-ci, je voulais un marbrage one pot car j'avais gâché mon précédent savon avec du sel, conséquence, on ne voyait plus le marbrage (photos à venir). Donc je me ratrape . Je voulais également une phase de gel sans argile blanche pour voir si mon savon était effectivement plus transparent (avec de l'argile je trouve qu'ils sont simplement plusfoncés). Je voulais également tester mon oxyde rouge pur et en mélange car jusqu'ici j'avais beaucoup de mal à le domestiquer... Les photos:

 

photos savons aout 2011 032

photos savons aout 2011 035

 


 

 

photos savons aout 2011 033

 

La recette:

- coco 25% (dureté, mousse)
- palme 20% (mousse, tenue du savon)
- olive 50% (effet nourrissant)
- ricin 5% (mousse)
- sucre 1CS (mousse, hydratation, aide à la gélification)
- soude pour un surgraissage à 8%.

 Ajouts à trace très fine :
- fragrance lilas blanc
- crème fraîche 95g (19%) --> j'ai fait une petite erreur là... 

Division de la pâte en trois parties pour un marbrage one pot :
- oxyde jaune
- oxyde jaune + rouge
- oxyde rouge

 

 

 

 


Avec le fond des récipients j'ai fait un marbrage en surface, en y pensant à la drenière minute, comme ça à l'arrach'... et il était super bien réussi! Bref, passons...

évidemment, il a encore fallu que je fasse une bêtise avec la crème fraîche, j'en ai mis un peu trop... En regardant dans The Sage j'ai vu qu'ils disaient "vous pouvez mettre entre 125 et 188 mililitres de liquide". Moi, ni une ni deux, je me dis "nickel je vais mettre de la crème fraîche, pourquoi Ppk se prend la tête à calculer je ne sais quoi, vu que tout est écrit noir sur blanc?"

 

Ben maintenant j'ai compris... c'est la quantité de liquide totale Very Happy 

D'où le calcul de ppk.

Bref, cette erreur ne s'est pas ressentie sur le savon.

MAIS, c'était sans compter sur Super Estelle! Comme je voulais une phase de gel complète, j'ai attendu que le savon ait durci un peu, et je l'ai mis... au soleil,  en plein cagnard plus précisément, sans sa petite écharpe! Histoire qu'il chauffe un peu plus hein, tant qu'on y est... et ben quand je suis allée le chercher, il était redevenu tout liquide... j'ai eu un peu peur quand même mais finalement tout est bien qui fini bien, il n'a pas de séquelles, une légère odeur désagréable qui disparaît avec la cure, et quelques gouttelettes au démoulage. 

Au final il est pas mal, je trouve qu'il mousse peu par rapport aux autres mais bon. C'est peut-être dû au liquide. La fragrance n'a pas beaucoup tenue non plus mais encore une fois il lui manque un peu de cure donc à voir comment il va évoluer.

 

edit du 06/1211: après 3 mois de cure ce savon est vraiment top, je l'adore! l'odeur est légère comme j'aime, la mousse est fine et onctueuse, bien crémeuse, pas très abondante ce pendant. vraiment il est très agréable!

Repost 0
Published by lescometiquesdestelle.over-blog.com - dans La savonnerie - Recettes
commenter cet article
24 août 2011 3 24 /08 /août /2011 23:38

 

Le rendu de ce savon est très différent entre le début de la mise en moule et la fin; d'ailleurs j'ai séparé les deux parties sur la photo.

 

Encore un savon noir et blanc, j'aurais aimé des cercles concentriques, mais le résultat me plaît quand même bien. Sinon, comme je n'avais pas été emballée par le 100% coco, j'ai voulu tenter un biwil coco-canard (qui est un de mes gras préférés) :

 

photos savons aout 2011 018

 

photos savons aout 2011 023photos savons aout 2011 024

 

Je trouve que sur la dernière on voit bien pourquoi je l'ai appelé "croissant de lune", on dirait vraiment un croissant de lune qui sourit!


La recette :

 

(Pour une fois la recette est en grammes car j'ai fini les fonds de tiroirs Wink)

- HV coco 300g
- graisse de canard 120g
- soude pour un surgraissage à 20%

 

Ajouts à la trace:

- oxyde noir dans la moitié d la pâte
- fragrance "karma type"
- marbrage au funnel à trace très fine dans un moule à chips

 



Je n'étais pas fan de l'odeur de la fragrance, donc je me suis dit que dans un savon elle s'atténuerai et serait plus agréable. Effectivment elle est moins forte, mais reste quand même très particulière, elle est très masculine, très boisée, un peu rock n' roll. J'espère qu'elle va encore s'atténuer à la cure car c'est encore trop pour moi Smile

Sinon le problème de celui là, c'est que j'ai rajouté de l'oxyde non-dilué à la dernière minute car je trouvais mon noir trop clair, et il y a donc des "points" noirs dans le noir qui se voient un peu. Mais bon c'est léger.
Repost 0
Published by lescometiquesdestelle.over-blog.com - dans La savonnerie - Recettes
commenter cet article
24 août 2011 3 24 /08 /août /2011 23:25

Et voici encore un de mes préférés! (non non, ils ne sont pas tous mes préférés... )

 

J'avais des raclures copeaux d'un savon noir et blanc, et je me suis donc dis "tiens tiens!! je vais faire une incrustation!!!" Au départ je voulais les répartir dans tout le savon mais finalement je me suis dis qu'une ligne serait plus classe... et en effet:

photos savons aout 2011 025

 


La recette :

- coco 25% (mousse, dureté)
- palme 20% (mousse, tenue du savon)
- saindoux 50% (douceur sur la peau, effet nourrissant)
- ricin 5% (mousse)
- 1CS d'argile blanche (couleur, tenue de la mousse, dureté)
- soude pour un surgraissage à 10%

Ajouts à la trace :
- oxyde noir dilué dans HV olive pour 1CS de pâte
- fragrance "noix de coco" pour le reste de pâte



 

A trace épaisse, j'ai coulé la moitié de la pâte, les copeaux, le reste de pâte, puis la cuillère à soupe de pâte noire pour un marbrage en surface.

Je n'étais pas très satisfaite du marbrage en surface, mais finalement ça va. C'est pas encore le top, mais je m'améliore. La fragrance noix de coco ne sent pas la noix de coco, mais je suis ABSOLUMENT FAN de l'odeur qu'elle donne dans un savon! Je ne sais pas, ça sent le propre, le bon savon, enfin c'est génial!

J'ai choisi des huiles qui donnent un savon bien blanc pour avoir un joli contraste noir et blanc d'où le saindoux qui offre un excellent rapport couleur/douceur. et pour courronner le tout, un peu de cendre de soude est venue se fixer sur le dessus du savon, bien qu'il ait été soigneusement fermé. je trouve que ça rajoute un petit truc sympa pour une fois.

Ce savon est vraiment très doux, très agréable, il a une mousse grasse et généreuse, un vrai bonheur! Et en plus, cherry on the cake, il fait une sorte de lait lorsqu'on le frotte sur la peau. Je l'adore!

Repost 0
Published by lescometiquesdestelle.over-blog.com - dans La savonnerie - Recettes
commenter cet article
24 août 2011 3 24 /08 /août /2011 22:57

Alors pour ce savon plein de nouveautés!! J'ai essayé plein d'ingrédients que je n'avais jamais essayés, et j'ai tenté pour la première fois le marbrage au funnel! Je voulais trois couleurs flashies: violet, orange et rose, mais le rose est trop pâle, il ne se voit pas très bien, et aurait tendance à gâcher l'ensemble. Mais ça reste discret, donc tout va bien. Voilà en photo le résultat :


photos savons aout 2011 037

 

 


 


La recette:

- HV coco 20% (dureté, mousse)

- HV palme 15% (mousse, tenue du savon)
- HV olive 50% (effet nourissant)
- HV ricin 5% (mousse)
- sel 1CS (effet nourissant, dureté, tenue de la mousse)
- soude pour un surgraissage provisoire à 3%

Ajouts à la trace :
- HV macadamia 5% pour un surgraissage final de 8% (effet nourrissant)
- HE lavande et ylang (parfum)

Séparation de la pâte en trois parties:
- colorant alimentaire bleu et rouge pour le violet
- oxyde rose pour le rose (trop pâle)
- oxyde jaune et rouge et colorant alimentaire jaune pour le orange




Ce savon est un de mes préférés! Il est très dur, il mousse bien et il a une odeur sublime: ni trop forte ni trop faible, elle est parfaite pour moi. J'aime beaucoup le résultat du marbrage au funnel, et je trouve qu'il est vraiment agréable sur la peau. Un de mes favoris!!

Repost 0
Published by lescometiquesdestelle.over-blog.com - dans La savonnerie - Recettes
commenter cet article