Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
18 janvier 2012 3 18 /01 /janvier /2012 13:25

Pour l'esthétique du savon, nous devons considérer deux aspects : les ingrédients utilisés (colorants) et les techniques employées (marbrages) qui feront l'objet d'autres articles. L'esthétique est elle aussi importante car c'est le premier contact entre la personne et le savon. Si le savon est beau, cela ne veut pas forcément dire qu'il sera obligatoirement apprécié, mais au moins, il démarre avec une note positive. Et un beau savon, avec une technique parfaitement maîtrisée, des couleurs bien choisies, franchement ça en jette... Donc, pour colorer votre savon, vous avez à votre disposition différents types de colorants, naturels ou non. Mais quelque soit le colorant utilisé, il est préférable de le diluer préalablement, afin qu'il se mélange bien à la pâte à savon. Vous pouvez diluer avec de l'huile, de l'eau ou de la glycérine, en fonction du colorant. Une petite astuce : la crème fraîche!! La crème fraîche étant à la fois aqueuse et huileuse, elle dilue tous les types de colorants. C'est pas beau la vie? Les colorants donc :

 

http://www.univers-nature.com/images/argile-indications-therapeuthiques/argile-therapeutique-en-poudre.jpg


  • Les colorants spécial savon. Très chimiques mais très résistants à la soude, ils permettent d'obtenir toutes les couleurs désirées, même du fluo et du phosphorescent. Rien de bien naturel là dedans, mais parfois, on a envie d'un peu de couleurs.
  • Les colorants alimentaires. Là encore, foin de naturel. De plus ils sont généralement très instables en savonnerie. Je déconseille vivement les mélanges car le résultat obtenu est plus qu'aléatoire, du jaune et du rouge pouvant donner un marron dégeu.
  • Les micas. Un peu plus naturels, mais c'est pas encore le top. Très aléatoires en savonnerie, certains gardent leurs couleurs d'autres non (à ce sujet, voir l'article de Ppk). Le gros avantage des micas, c'est que certains comme le mica brillant ou le mica paillette permettent d'avoir des savons brillants.
  • Les oxydes. Un peu plus naturels, mais c'est pas encore la grande joie. Ils tiennent bien en savonnerie, et je trouve que c'est un bon compromis entre le naturel et la couleur. Avec les colorants spécial savon, ce sont les colorants que j'utilise le plus.
  • Les ocres. Vraiment pas mal. De belles couleurs, bien naturelles. Je n'ai encore jamais entendu parler de surprise avec les couleurs que donnent les ocres en savonnerie.
  • Les argiles. Bien naturelles mais très aléatoires aux niveaux des couleurs... Oubliez les argiles rose et violette qui donnent des couleurs marronnasses. Pour exemple, je vous renvoie à mon savon moche à l'argile rose... En revanche, j'ai obtenu une très belle couleur orangée avec l'argile rouge. L'argile blanche permet d'aviver les autres colorants en apportant de la blancheur au savon. L'argile verte donne un vert assez fade je trouve. A venir très bientôt, une série de savon à l'argile, vous pourrez mieux vous rendre compte.
  • Les plantes. Très naturel mais très aléatoire! La chlorophylle est parfaite, l'orcanette très changeante. Je vous renvoie à l'article de Kafée sur comment colorer ses savons naturellement pour plus de précisions.

 

 

A noter que certains ajouts comme le lait, certaines fragrances, certaines épices peuvent colorer votre pâte. Les huiles ont aussi une couleur qui leur est propre et un savon aura une couleur différente en fonction des huiles utilisées. Consultez mon tableau récapitulatif des huiles en savonnerie ainsi que les articles de Kafée sur ses savons du mois pour connaître la couleur des huiles en savonnerie.

Repost 0
18 janvier 2012 3 18 /01 /janvier /2012 13:18

Avec cette catégorie d'ingrédients, nous passons aux ingrédients à mon sens nécessaires. En effet, ils ne sont pas indispensables, puisque sans parfum vous avez quand même du savon qui lave, mais alors se laver avec un truc qui sent le saindoux, le canard ou autre, merci bien... le parfum est donc nécessaire. Vous pouvez parfumer avec plusieurs ingrédients :

http://media.paperblog.fr/i/266/2666196/juste-douceur-hattori-ransetsu-L-1.jpeg

  • Des fragrances. Veillez à bien choisir des fragrances spécialement conçues pour la savonnerie. Elles sont généralement plus chimiques, mais au moins, elles tiennent. Vous pouvez les mélanger entres elles, mais je ne m'y suis jamais risquée. Je pense tenter bientôt un mélange de fragrances fruitées... Je dose mes fragrances à 1% du poids de mes huiles et c'est généralement suffisant pour moi qui aime les odeurs légères. Certaines fragrances demandent tout de même d'être dosées à 2%. Encore une fois, à vous de voir!
  • Des Huiles essentielles. Les huiles essentielles vous permettent de parfumer naturellement votre savon. Attention cependant car je ne sais pas si elles gardent leurs propriétés ou pas, donc je vous conseille de ne les utiliser que pour leur parfum, et non pour leurs propriétés. En revanche, ne les utilisez pas pour un savon destiné à un enfant ou une femme enceinte. Prudence est mère de sûreté... Vous pouvez bien entendu les mélanger entre elles. Je ne me suis pas encore penchée sur la composition des parfums, je vous renvoie donc à la fiche technique d'aroma zone qui est très bien faite, et explique entre autre la composition d'un parfum avec note de tête, note de coeur et note de fond. Les huiles essentielles sont à doser entre 2% et 5% du poids des huiles. Vous pouvez bien entendu les mélanger entres elles. A noter sur les huiles essentielles : les HE d'agrumes ne tiennent pas en savonnerie. remplacez-les par d'autres plantes aux odeurs acidulées comme la listée citronnée ou l'élémi par exemple
  • Un mélange de fragrances et d'HE. Je n'ai jamais testé, mais je pense que cela peut-être un bon compromis pour les odeurs d'agrumes. De plus cela vous ouvre des possibilités infinies sur la composition de vos parfums.
  • Des teintures mères et des macérâts. Cette technique pour parfumer un savon est très aléatoire : certaines plantes parfument le savon, d'autres non. Je vous conseille de multiplier les macérâts pour avoir un peu de parfum. Pour un exemple précis, je vous renvoie à mes Variations aromatiques ici et là, ainsi qu'a l'article de Ppk.
  • Pensez également que certains ajouts comme les épices, le café, le cacao ou autre peuvent donner un parfum plus ou moins agréable à votre savon.
Repost 0
18 janvier 2012 3 18 /01 /janvier /2012 12:24

En ce qui concerne le savon barre, ce sont les huiles utilisées qui lui donneront ses caractéristiques. Autant vous dire que nous arrivons là à la partie la plus délicate si l'on considère le nombre d'huiles disponibles sur le marché.


 http://img84.imageshack.us/img84/5734/photos20huile201yu0.jpg

Les huiles sont composées d'acides gras que sont les acides laurique (contenu principalement dans l'huile de coco), myristique, palmitique (contenu principalement dans l'huile de palme), stéarique (contenu principalement dans le beurre de karité), ricinoléique (contenu uniquement dans l'huile de ricin), oléique, linoléique, linolénique (ces trois derniers acides sont contenus dans de nombreuses huiles). Chaque huile contient un ou plusieurs de ces acides dans des proportions différentes, mais aucune ne les contient tous. C'est pour cela qu'il est préférable de mélanger les huiles, afin d'avoir un peu de chaque acide, ce qui fera une recette équilibrée.

 

 

 

Commençons par nous pencher sur les caractéristiques que doit posséder le savon idéal :

  • Il doit être dur, fondre lentement à l'utilisation, et ne pas tomber en lambeaux lorsqu'il est un tant soit peu mouillé. Ces caractéristiques sont apportées par les acides laurique, myristique, palmitique et stéarique.
  • Il doit avoir une mousse dense (apportée par les acides laurique, myristique et ricinoléique), ferme et abondante (apportées par les acides palmitique, stéarique, ricinoléique).
  • Il doit être doux, plus ou moins crémeux selon les goûts, et avoir une texture agréable. Ces caractéristiques sont apportées par les acides ricinoléique, oléique, linolénique et linoléique.
  • En ce qui concerne sa capacité à nettoyer, ne vous inquiétez pas, TOUS les savons lavent...

 
Si vous avez bien suivit le paragraphe qui précède, vous aurez compris, qu'à mon avis, certaines huiles sont indispensables à la confection d'un savon : l'huile de coco, l'huile de palme et l'huile de ricin. On pourrait ajouter le beurre de Karité, s'il n'était pas si cher... Ces huiles permettent à mon sens de construire votre savon. Une fois ces huiles incorporées, vous n'avez plus qu'à jouer sur la composition du reste du savon pour obtenir la douceur, l'onctuosité, la texture que vous souhaitez avec d'autres huiles. Bien entendu, elles peuvent être remplacées par d'autres huiles, mais celles-ci ont l'avantage d'être plutôt bon marché et de se trouver à peu près partout. Personnellement je les incorpore à raison de 55% de mon savon. Après plusieurs tâtonnements, ce sont les pourcentages que j'ai trouvés intéressants. Voici ma recette fétiche : 30% de coco, 20% de palme, 5% de ricin.
Ensuite, pour le côté doux et crémeux du savon, mon huile de prédilection est l'huile d'olive. Contrairement à certaines croyances, l'huile d'olive de donne pas un savon mou, même à haute dose. À l'utilisation, elle donne un crémeux qui peu virer au gluant si la cure n'a pas été assez longue, ou si elle est fortement dosée. Personnellement j'adore, mais d'autres détestent. Encore une fois, à vous de tester! En deuxième position viennent les graisses animales, qui à mon sens donnent un toucher particulier et unique aux savons. En troisième l'huile de macadamia, pour son crémeux et sa douceur. En quatrième ex aequo, les huiles de colza, tournesol et noix. Attention, ces huiles donnent un savon mou, qui peut rancir. à utiliser avec modération, avec un faible surgraissage et de la vitamine E. L’huile de pépin de raisin est pas mal également. Je n'ai jamais testé les beurres de karité et de cacao, mais ça ne saurait tarder. Voilà, il me semble avoir fait le tour des huiles 

On peut aussi faire des savons avec une seule huile, car on aime les caractéristiques de cette huile en particulier. Le savon à une seule huile le plus connu est le savon de castille, constitué de 100% d'huile d'olive. Autant vous dire que moi qui adorehttp://www.le-beurre-de-karite.com/images/beurre-de-karite-brut.jpg les savons bien équilibrés et bien construits, j'aime par dessus tout les 100% olive... Ce sont des savons capricieux, certes, ils demandent de long mois de cure, une bonne fleur de douche pour donner de la mousse, mais ils sont tellement doux! J’adore les castille...
On trouve aussi communément les 100% coco, parfois très surgraissés pour le corps (entre 20% et 50% de surgraissage), parfois très peu pour le ménage (entre 0% et 3%). Ce sont des savons qui donnent beaucoup de mousse, ils sont très durs et très blanc. Personnellement je ne jure que par eux pour le ménage, mais je les déteste pour le corps. Inversement mon frère déteste les castille mais adore les 100% coco... Nous avons donc la secte des castille et la secte des coco, (nous parlons bien de savons, hein, pas de l'inquisition VS Mélenchon ) et à vous encore une fois de vous faire votre opinion!


A mi chemin entre le 100% et le multiple huile nous avons le biwil (comprendre bi-huile pour deux huiles) ou bibeurre, qui permet de garder les caractéristiques de l'huile que l'on aime, tout en atténuant ses défauts. Je vous renvoie au blog de Ppk qui a fait plusieurs essais de biwil avec de l'huile de coco. On trouve aussi beaucoup l'association coco/olive.
 
Petite précision sur :

  • L'huile de palme : achetée Bio, elle ne participe normalement pas à la déforestation de l'Asie et aux catastrophes écologiques et humaines qui s'en suivent. Attention cependant, Bio ne veut pas dire équitable... vous en trouverez au rayon frais de votre magasin bio, avec les beurres et margarines, elle est utilisée pour la friture.
  • L'huile de coco : la Végétaline que vous utilisez pour vos frites est de l'huile de coco. En regardant les ingrédients de votre Végétaline, vous verrez peut-être "huile de coprah". c'est pareil, elles ne sont juste pas extraites de la même partie du fruit. mais c'est le même indice de saponification, donc pas de problème. certains disent que l'huile de coco dosée à plus de 30% a tendance à dessécher la peau. Je suis assez d'accord avec ça. A vous de voir.
  • L'huile de ricin : dans son livre "mes recettes de savon", Mélinda Coss dit que l'huile de ricin accélère la trace. Je n'ai jamais pu vérifier car de mémoire je n'ai jamais fais de savon sans ricin, mais j'ai toujours des traces assez rapides, donc...
Repost 0
18 janvier 2012 3 18 /01 /janvier /2012 12:22

Selon le type d'alcalis que vous utiliserez, vous obtiendrez des savons de différents types :

  • La soude caustique en perles, ou la lessive de soude (NaOH) vous donnera un savon solide, parfois appelé savon barre. Dans mes articles je ne traiterai que ce type de savon pour le moment car je ne me suis pas encore penchée sur la question des autres types d'alcalis (mais ça va venir )
  • La potasse (KOH), vous donnera un savon liquide. Le savon noir liquide est fait avec de la potasse.
  • Un mélange de soude caustique et de potasse vous donnera un savon dont la texture variera en fonction du pourcentage de chaque alcalis utilisé : un savon liquide épais pour un dosage à 2% ou 3% de soude caustique, un savon crème pour un dosage plus important.

A noter : Les liquides de dissolution sont traités dans la partie ajouts.

 

http://image.made-in-china.com/2f1j00nBMQSwbsiKqi/Caustic-Soda-Pearls-99-.jpg

Repost 0
18 janvier 2012 3 18 /01 /janvier /2012 12:16

Chers amis, bonjour!
 
En voyant les questions de Violette sur la composition de ses savons, je me suis rappelé le temps où moi aussi, pauvresse désemparée devant toutes ces choses à prendre en compte, je me posais mille et une questions sur comment composer mes savons. Aujourd’hui que j'ai pu faire quelques essais et rassembler de nombreuses informations prises de ci, de là, je me dis qu'il est temps d'écrire un article (enfin... quelques articles dirons-nous car c'est un vaste chapitre) rassemblant toutes ses informations clairement, afin d'essayer de débrouiller un peu les choses.

 

photos savons aout 2011 039Bien entendu, le contenu de ces article n'est que le reflet de mes petites expériences ainsi que de mon avis personnel. Je vous dirais ici les choses qui me paraissent justes et essentielles, sachant que ces choses justes et essentielles à mes yeux, ne le sont pas forcément aux yeux d'autres personnes, et donc pas forcément aux vôtre. Mais disons que si vous débutez, cela pourra constituer une base à laquelle vous référer à vos débuts, pour ensuite faire vos propres essais, et vous forger votre opinion propre. Si certaines personnes expérimentées passent par là, je serait bien évidemment ravie qu'elles apportent leur pierre à l'édifice, et complétant, soutenant ou contredisant mes paroles, afin d'ouvrir la discussion.

 

Mais revenons-en à nos moutons.

 

Tout d'abord, commençons par le commencement, les choses simples (celles-la même qui peuvent paraître embrouillées!) : une recette de savon est composée de 5 grandes catégories d'ingrédients que sont les alcalis, les huiles et beurres, le parfum, l'esthétique, et les ajouts. Certaines catégories d'ingrédient sont indispensables (huiles et alcalis) d'autres nécessaires (parfum, esthétiques) et d'autres secondaires (les ajouts). Vous devrez décidez pour chaque catégorie, quel ingrédient vous souhaitez utiliser, et dans quel but. C’est ce que je vais tâcher de débrouiller ici.

 

Voici donc les 5 articles découlant de ces réflexions :

 

Formuler son savon : Les alcalis

Formuler son savon : Les huiles

Formuler son savon : Le parfum

Formuler son savon : L'esthétique

Formuler son savon : Les ajouts

Repost 0
16 janvier 2012 1 16 /01 /janvier /2012 18:19

Bonjour à tous!!

 

Pendant les vacances de Noël, ma tante m'avait demandé si je ne pouvais pas lui faire un truc pour ses mains car elle a des crevasses presque au bout de chaque doigts, et ce tout l'hiver! En effet, elle a les mains très sèches, et l'hiver le bout de ses doigts se craquelle. Voici donc ma réponse à son problème :

 

7g d'infusion de feuilles de plantain et fleur de camomille (cicatrisant)

5 g de calendula dans HV tournesol (cicatrisant, antiseptique)

5g de consoude dans HV noisette (puissant cicatrisant)

5 g d'HV argan pure (réparatrice)

4 g de beurre de karité (régénérant)

4g de cire d'abeille (filmogène, forme le cérat)

2g d'HE lavande vraie (Cicatrisante cutanée puissante, régénératrice cutanée en usage externe)

cosgard (conservateur)

vitamine E (conservateur) 

 

photos-01.12-025.jpg

 

 

 

 

En ce qui concerne le procédé, faire un cérat est assez simple :

 

- Désinfectez le matériel

- Pesez séparément les huiles, le beurre de Karité et la cire et mettez-les à fondre au bain marie.

- Faites de même avec l'infusion.

- Une fois la cire fondue, laissez les huiles au bain-marie et versez l'infusion dedans. Fouettez énergiquement quelques secondes au bain marie, puis sortez le récipient. Continuez de fouetter énergiquement jusqu'au complet refroidissement. Selon Chritinou, c'est le secret d'un cérat réussi!

- Une fois le cérat bien froid, ajoutez l'HE, le cosgard et la vitamine E, mélangez pour bien dissoudre le tout.

- Mettez en pot.

 

 

 

http://www.bioetbelle.com/wp-content/uploads/2011/03/lavande.jpg

 

Je suis vraiment très satisfaite de ce cérat : la texture est fluide et fondante mais bien filmogène, il se tient très bien, je suis ravie!! Le cérat est devenu une de mes émulsions préférées! Pour l'utilisation, il est à appliquer la nuit principalement avec un pansement pour éviter de l'étaler sur les draps. Si vous pouvez prolonger l'application le jour,

 c'est parfait! Ma tante mettait ses gants de ménage... Au niveau de l'efficacité, j'ai appelé une semaine plus tard pour avoir des nouvelles, et voici les paroles de mon oncle : "Et bien là ça va elle n'a plus de crevasses ( bingo!! ) mais par contre elle a toujours les mains sèches..."  Vous aurez donc le plaisir de voir apparaître incessamment sous peu une recette pour les mains sèches!

Repost 0
13 janvier 2012 5 13 /01 /janvier /2012 20:58

Et voici le dernier volet de ma série sur les lotions, une lotions de rinçage!

Celle-ci est à utiliser sur des cheveux colorés, car elle renforce la coloration. Elle peut être utilisée sur des cheveux châtains à brun pour renforcer les reflets mais pas sur les cheveux clairs, car l'écorce de bois de panama tend à foncer les cheveux.

 

Voici donc la recette:

 

40% d'eau (base de la lotion)

50% d'infusion d'ortie (reminéralisante, fortifiant capillaire, traite la chute des cheveux, régule le sébum), hibiscus (réchauffe les reflets), henné acajou (réchauffe la coloration ou les reflets, gaine le cheveux, donne volume et brillance) et écorce de bois de panama (purifiant, régule le sébum, donne de la lumière aux cheveux foncés)

20% de vinaigre de cidre non macéré

extrait aromatique de grenade (parfum)

cosgard 0,6% du total (conservateur)

 

http://4.bp.blogspot.com/_CrXKZd0a_9Y/TG03qz2tiMI/AAAAAAAAAFM/8QFqgJUmxyE/s1600/Hibiscus_sabdariffa.jpgFleurs d'hibiscus séchées

 

En ce qui concerne le procédé, il suffit de suivre les indications pour faire une lotion :

- La veille, préparez votre infusion, afin que les pigments se révèlent. N'hésitez pas à augmenter la part de plantes, afin d'obtenir une infusion corsée en pigments.

- Le jour même, désinfectez le matériel

- Filtrez l'infusion, pesez et mélangez les liquides,

- Ajoutez le cosgard et l'extrait aromatique

- Transvasez dans un flacon spray

 

Pour l'utilisation, aspergez cette lotion sur vos cheveux lavés et rincés, laissez posé quelques minutes et rincez à l'eau fraîche.

Repost 0
13 janvier 2012 5 13 /01 /janvier /2012 20:12

Bonjour les petits amis!

 

http://recette.cuisine.notrefamille.com/images/magazine/484x320/la-menthe-poivree-o20115.jpg

  Dans la lignée de mon chapitre sur les lotions, voici une recette de lotion tonique  pour les peaux mixtes. Pour cette recette, je voulais utiliser mon hydrolat de menthe poivrée que j'adore en lotion pour le visage, tout simplement pour son effet fraîcheur!! C'est tellement agréable!! Un petit coup sur le visage, et tout de suite une sensation de fraîcheur sur votre peau qui vous donne du tonus pour bien démarrer la journée. Un vrai bonheur!

Voici donc en exclusivité pour vous mes chers amis, la recette :

 

50% d'eau (Base de la lotion)

10% de vinaigre de cidre non macéré celui-là (rectifie le pH de la peau après le nettoyage, astringent, purifiant)

20% d'hydrolat de menthe poivrée (rafraîchissante, tonique, astringente, resserre les pores, ravive le teint)

13,5% d'infusion de sauge officinale (reminéralisante, astringent, antiseptique, tonique, rééquilibre les peaux grasses et mixtes, purifie la peau)

0,5% de spiruline (riche en acides aminés, protéines et vitamines. Protège le collagène et l'élastine de la peau)

2% de poudre d'alun (astringente, antibactérienne)

2% de nigari (traite de nombreux problèmes de peaux)

2% de MSM (augmente l'elasticité de la peau et traite l'acné)

Cosgard 0,6% du total (conservateur)

 

Au niveau du procédé, il suffit de suivre le procédé de fabrication d'une lotion :

- désinfecter le matériel

- pesez séparément les liquides et mélangez-les

- ajoutez les poudres et le conservateur

- rectifiez le pH si vous en ressentez le besoin

 

Pour l'utilisation, appliquez la lotion à l'aide d'un coton après vous être lavé le visage avec un savon ou un gel nettoyant doux. Ensuite appliquez votre crème comme d'habitude. vous pouvez l'utiliser Matin et soir, pour un réveil tonique, une sensation de fraîcheur après une rude journée!!

 

j'espère que cette recette vousplaira!

Repost 0
13 janvier 2012 5 13 /01 /janvier /2012 19:53

Chers amis bonjour!

 

Comme vous le savez peut-être, j'ai les cheveux extrêmement gras! Progressivement j'arrive à endiguer le phénomène, grâce aux conseils avisés d'Anissa, mais très franchement c'est long et difficile! Pour régler ce problème, avant de faire mon shampooing, j'applique sur mes cheveux une lotion corsée en vinaigre de cidre, qui rééquilibre les cuirs chevelus poisseux, dont voici la recette!

 

30% de vinaigre des quatres voleurs (une panacée de propriétés, mais notamment astringente, purifiantes, antibactériennes)

40% d'eau (base de la lotion)

30% d'infusion d'ortie piquante.(reminéralisante, fortifiant capillaire, traite la chute des cheveux, régule le sébum)

cosgard 0,6% du total (conservateur)

 

Pour la manière de faire, c'est très simple,il suffit de suivre le procédé de confection d'un lotion :

- Désinfecter le matériel

- Préparez l'infusion d'ortie

- Pesez séparément l'eau, le vianigre et l'infusion et mélangez-les dans le contenant

- Ajoutez le cosgard.

 

En ce qui concerne l'utilisation, je vous conseille de mettre cette lotion dans un flacon spray réglable en jet ou pluie fine, afin de bien mouiller les cheveux sur toute leur longueur. Aspergez-vous allègrement la tête de cette lotion, gardez sous une serviette pendant une heure ou deux, puis rincez et faites votre shampooing comme d'habitude.

 

C'est une recette très simple, mais très efficace! Je trouve qu'elle purifie bien les cheveux, qui sont plus doux, et qui effectivement regraissent moins vite... même si ça reste trop rapide à mon goût!

Repost 0
13 janvier 2012 5 13 /01 /janvier /2012 18:24

Bonjour à toutes, aujourd'hui un petit topo sur les lotions pour savoir ce que c'est, comment les utiliser, et surtout comment les fabriquer!!

 

http://www.medicage.fr/medias/FEMME_VISAGE_COTON.jpgLes lotions sont des produits très polyvalents. Commençons par une petite définition : la lotion est "l'application d'un liquide sur le corps ou une partie du corps dans un but thérapeutique" ( source : TLFI). Comme vous pouvez le constater, cette définition est très générale. En cosmétique, il existe plusieurs types de lotions : lotion tonique, lotion nettoyante, lotion de rinçage, lotion traitante... la liste est longue! Les plus connues et les plus utilisées sont la lotion tonique et la lotion de rinçage. La lotion tonique est utilisée après le nettoyage de la peau pour parfaire le démaquillage, débarrasser la peau des dernières impuretés et des cellules mortes, rééquilibrer le pH de la peau, voire traiter certains problèmes. La lotion de rinçage, qui s'utilise pour les cheveux est ajoutée à la dernière eau de rinçage pour rééquilibrer le pH des cheveux, resserrer les écailles, traiter le cuir chevelu. Mais vous pouvez également créer vos propres lotions, adaptées à vos propres besoins! C'est ce que j'adore dans la cosmétique HM .

 

 

En ce qui concerne la fabrication d'une lotion, le procédé est assez simple puisque le produit ne contient qu'une seule phase. Il n'y a donc pas d'émulsion. Voici comment faire:

 

  http://www.thegreengeekette.fr/wp-content/uploads/2010/03/rincer_cheveux.jpg1- Définissez votre type de peau ou de cheveux ainsi que le problème que vous souhaitez traiter. Pensez aussi à l'odeur et à la couleur de votre lotion. Cette étape sert à définir vos besoins et vos envies.

2- Élaborez votre recette en fonction des différents paramètres définis plus haut.

3- Préparez vos macérâts, infusions et décoctions. Pour les macérâts vinaigrés ou hydro-glycérinés, mieux vaux s'y prendre à l'avance.

4- Désinfectez votre matériel

5- Ajoutez vos ingrédients liquides, puis vos poudres. N'oubliez pas le conservateur. Si vous souhaitez mettre de l'aloès vera dans votre recette, ou toute autre plante entière, réduisez le pourcentage d'infusion ou d'hydrolat et remplacez-le par l'aloès.

 

Voici quelques recettes de base que vous pouvez agrémenter avec les plantes de votre choix. Pour les élaborer, je me suis largement inspirée de la recette de Ppk, merci à elle!

 

Lotion tonique pour le visage:

 

50% d'eau

10% de vinaigre (macéré aux plantes ou pas!)*

30% à 40% d'infusion ou d'hydrolat

0% à 10% d'actifs

conservateur

 

Lotion pour le visage sans vinaigre

 

50% d'eau

40% à 50% d'infusion ou d'hydrolat

0% à 10% d'actifs

acide lactique ou acide citrique jusqu'à

l'obtention d'un pH compris entre 5,5 et 6,5**

conservateur

 

Lotion de rinçage pour les cheveux

 

30% à 40% d'eau

40% d'infusion ou d'hydrolat

20% de vinaigre (macéré aux plantes ou pas!)*

0% à 10% d'actifs

conservateur

 

Lotion de rinçage pour les cheveux sans vinaigre

 

30% à 40% d'eau

60% d'infusion ou d'hydrolat

0% à 10% d'actifs

acide lactique ou acide citrique jusqu'à

l'obtention d'un pH compris entre 4,5 et 6**

conservateur

 

 

 

 

 

*Vous pouvez rectifier le pH avec du bicarbonate de soude pour obtenir un pH compris entre 5,5 et 6,5 pour le visage, et entre 4,5 et 6 pour les cheveux

** Les pH donnés ici sont donnés à titre indicatifs. Ce sont les pH que j'ai trouvés les plus adaptés pour ce type d'utilisation, mais vous pourrez peut-être trouver d'autres informations. A vous de vous faire votre propre opinion!

 

Voici également quelques recettes de ma confection, afin de vous faire une idée plus précise de quoi se compose une lotion :

 

Lotion après rasage 

Lotion de rinçage pour cheveux gras et colorés

Lotion tonique rafraîchissante pour le visage.

Lotion avant-shampooing pour cheveux gras.

 

J'espère que cet article vous auras été utile, et qu'il vous permettra de réaliser ces petites lotions si simples à réaliser et à utiliser!!

Repost 0