Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
17 décembre 2011 6 17 /12 /décembre /2011 15:24

Bonjour chers tous!

 

Après de nombreux essais pas très réussi dus à une mauvaise formulation (trop liquide, trop pâteux, trop forts...) je suis enfin arrivée à une formule de dentifrice qui me convient! Je voulais un dentifrice qui combat la mauvaise haleine (et oui j'adore l'ail et l'oignion... ) et qui mousse. comme plusieurs de mes recettes de dentifrice pâte étaient foireuse, j'ai choisis d'adapter une recette d'aroma zone en dentifrice gel. et là, c'est le bonheur!

 

La recette :

 

- 74% d'hydrolat de menthe poivrée (combat la mauvaise haleine, base du gel)

- 2g de glycérine (texture)

- 1% de gomme xathane (formation du gel)

- 0,5% de poudre de racine d'iris (exfoliant doux)

- 2% de bicarbonate de soude (blanchit les dents, lutte contre le tartre)

- 20% de carbonate calcium (abrasif doux, approt de calcium)

- 0,5% de Sodium Coco Sulfate (tensio actif doux pour la mousse)

- 0,5% d'HE menthe (combat la mauvaise haleine)

 

photos-recette-dec-2011-016

 

Mode opératoire :

 

Désinfectez votre matériel, dissolvez vos poudres dans l'hydrolat sauf le SCS et ajoutez la gomme xanthane. Formez le gel, ajoutez l'HE et mélagez bien. A la fin ajoutez doucement le SCS en mélngeant très lentement pour ne pas faire mousser. Mettre en pot stérilisé.

Remarque: pour le flaconnage, je vous déconseille vivement le flacon de chez aromazone qui en fonctionne pas du tout.

 

Résultat :

J'ai la bouche bien fraîche après le brossage c'est très agréable. Et petit supplément inatendu : la nicotine colée à mes dents dantant de l'époque où je fumais a presque totalemnt disparue!

Repost 0
17 décembre 2011 6 17 /12 /décembre /2011 14:40

Bonjour tout le monde!!

 

Encore une petite recette que j'ai bien réussie ces derniers temps et qui mérite donc d'apparaitre sur mon blog! Il s'agit d'un masque pour les cheveux gras. En effet, même les cheveux gras ont besoin d'être nourris et traités. C'est pour cela que j'ai formulé ce masque avant shampooing sous la forme d'une émulsion et non d'un baume. Il contient deux ingrédients qui nous viennent d'Afrique noire, la fleur de bissap (ou hibiscus) et le beurre de Karité ainsi qu'un ingrédient, l'huile d'argan, qui nous vient du maghreb. Voici la recette :

 

Phase huileuse:

- 10% beurre de karité ( brillance des cheveux, nourrit la fibre capillaire, prolonge les colorations capillaires). AZ

- 7% HV argan (brillance et fortification des cheveux ternes) AZ

- 5% de BTMS (co-émulsifiant, conditionneur: lisse et démêle le cheveux) AZ

- 3% d'olivem 1000 (émulsifiant) 

 

Phase aqueuse :

- 20% d'infusion d'ortie (fortifiant capillaire grâce à ces minéraux et vitamines spécifiques, régulateur de sébum lutte contre les pellicules), thym (antiseptique, purifie le cuir chevelu), sauge (purifie le cuir chevelu, régule le sébum) et romarin (apaise le cuir chevelu, régule le sébum)

- 20% infusion de henné (fortifie le cheveux et donne du volume, réchauffe la coloration), bissap (reminéralisant, réchauffe la coloration).

- 32% d'eau minérale

- 2 pdc de gomme xanthane (stabilise l'émulsion)

 

Ajouts:

- 1% HE cyprès (--> petite erreur je voulais mettre de l'HE cèdre de l'atlas...)

- 1% HE tea tree (purifie le cuir chevelu)

- 1% HE citron (brillance)

- fragrance coco-litchi (parfum)

- 0,8% de cosgard (conservateur)

 

 

photos-recette-dec-2011-011

Mode opératoire :

Désinfectez le matériel puis faites une émulsion à chaud de la phase aqueuse et de la phase huileuse puis faites vos ajouts une fois que la préparation est à température ambiante.

 

Utilisation :

Appliquez sur cheveux humides et laissez poser plusieurs heures. Faites votre shampooing comme d'habitude.

 

Résultat :

Les cheveux sont brillants et souple, j'adore! De plus ils ont une odeur à tomber, qui tient même après le shampooing! Le bissap réchauffe les reflets des cheveux colorés et donne une jolie couleur rose au produit, l'infusion traite le cuir chevelu pour ralentir la production de sébum. La texture est ferme mais légère, elle pénètre vite dans le cheveux. Encore un soin très cocoon que j'adore!

Repost 0
17 décembre 2011 6 17 /12 /décembre /2011 14:17

Hi there!

 

En flânant sur Aroma-zone, j'ai redécouvert les propriétés d'un ingrédient que j'avais dans mon placard et que je n'utilise que très rarement : La poudre de racine d'iris. Et entre autre, c'est un agent exfoliant doux adapté aux peaux sensibles du visage. Comme j'ai énormément de mal à trouver un agent exfoliant qui ne me laboure pas la peau (j'ai la peau très réactive), je me suis dit que j'allais tenter l'expérience.

 

La recette:

 

Phase huileuse 20% :

 

- 12% HV pépin de raisin (régénératrice et restructurante)

- 5% cire émulsifiante n°3 (émulsifiant)

- 3% Lécithine de soja (co-émulsifiant, source d'oméga 3, emollient, soin des peaux sensibles)

 

Phase aqueuse 80% :

 

- 55% infusion de camomille romaine (anti-inflammatoire)

- 25% de poudre d'iris (agent exfoliant doux)

 

Ajouts:

 

- 0,5% HE lavande vraie (cicatrisante, régénaratrice)

- 0,6 % cosgard (conservateur)

- 1gtte vitamine E (conservateur)

 

photos-recette-dec-2011-012

 

Mode opératoire :

Désinfectez la matériel puis faites une émulsion à chaud entre la phase huileuse et la phase aqueuse. Une fois que l'émulsion est à température ambiante, faites vos ajouts.

 

Utilisation :

Prélevez le produit et massez doucement le visage. Rincez. Faites un gommage une fois par semaine au maximum si vous avez la peau réactive comme moi.

 

Résultat :

Un gommage effectivment très doux, je n'avais pas du tout les joues rouges après l'avoir utilisé. La peau est netoyée en profondeur sans tiraillement ni rougeurs, c'est super!

Repost 0
17 décembre 2011 6 17 /12 /décembre /2011 13:16

 

En guise d'introduction, une légende tahitienne:

 

 

LA FEMME ENDORMIE DANS LE JARDIN DES FLEURS

http://millypuce.hautetfort.com/media/01/00/1548983411.jpgIl y a très très longtemps, vivait à Paea un couple fort amoureux. La femme se prénommait Te vahine et l’homme Taaroa. Comme les Dieux étaient contre leur union, ils avaient décidé que ce couple n’aurait qu'un enfant, et que celui-ci à l’âge de six ans, serait enlevé à l’affection des siens. Te vahine mit au monde une fille si belle qu'elle décida de l’appeler Te vahine moea i te’ō pua rau ce qui veut dire «la femme endormie dans le jardin des fleurs». Naturellement, ni la mère, ni le père de l’enfant ne connaissaient le sort que les Dieux avaient réservé à leur fille.

Te vahine et Taaroa passaient leur vie à faire du bien autour d’eux, toujours prêts à aider les plus démunis. Quand leur fille atteignit l’âge de six ans, elle disparut sans que les parents ne sachent vraiment ce qui lui était arrivé. Ils allèrent consulter un tahu’a (prêtre) qui leur apprit la vérité : leur enfant avait été transformé en fleur. Te vahine et Taaroa étaient des personnes si bonnes que le tahu’a leur dit : « Un jour, un homme ira la délivrer de ce sortilège, mais il faudra qu'il possède une qualité rare la patience ».

Quatorze années passèrent ainsi sans que quiconque ne puisse libérer la malheureuse. Te vahine et Taaroa ne désespéraient pas de revoir un jour leur fille et ils en parlaient à tous les jeunes du village. Ainsi, plusieurs jeunes se mirent à la recherche de cette fleur unique. Elle était unique par sa couleur, par sa forme, par son odeur, c’était une fleur verte. A chaque fois qu'un jeune homme partait dans la vallée de Hopa à Aoua tout le village attendait son retour.

Plusieurs jeunes hommes se lancèrent tour à tour à la recherche de la belle, mais jamais aucun ne revint ! Un jeune homme nommé Taaroa ha’iha’i te rouru tarere : ce qui veut dire “l’homme aux cheveux longs” décida un jour de tenter sa chance à son tour. Mais avant, il alla rendre visite au tahu’a afin de recueillir plus d’informations sur ce sortilège. Le grand prêtre lui donna un renseignement : « Maintenant, tu trouveras facilement cette fleur unique, puisque tous les jeunes hommes partis à sa recherche ont été transformés en fougère, tu n’auras aucun mal à les trouver mais il faudra que tu sois patient ». Taaroa ha’iha’i te rouru tarere partit donc à la recherche de cette fleur, et comme le tahu’a lui avait annoncé, il la trouva facilement en comptant les fougères.

Il se mit bien en face d’elles, debout et resta ainsi cinq jours et cinq nuits sans dormir ni manger. La sixième nuit, une fumée sortit de la fleur. Taaroa ha’iha’i te rouru tarere sentit une odeur très forte se dégager, et enfin il vit la jeune fille sortir de la fleur. Elle était encore plus belle qu’il ne l’imaginait. Il s’avança vers elle et l’enlaça. Tous deux rentrèrent au village où une grande fête fut organisée en leur honneur, ils se marièrent, vécurent heureux et eurent beaucoup d’enfants.

Depuis cette époque les prénoms de Taaroa et Tevahine portent bonheur et on ne retrouva plus jamais une fleur semblable dans la vallée de Hopa.

 

Maintenant, Te vahine moea i te’ō pua rau a besoin de bien prendre soin d'elle pour que son homme aux cheveux longs continue d'avoir envie de vivre heureux avec elle. Il lui faut donc des soins adaptés à sa jolie peau... Elle s'est  préparé un superbe gommage dont voici la recette :

 

Phase A

- 15 % de Beurre de coco (adoucissante, émolliente)

- 27 % HV pépin de raisin (régénératrice et restructurante)

- 17% cire émulsifiante n°3 (transforme le gommage en lait au moment du rinçage)

- 4% huile de ricin sulfatée (aide la formation du lait)

 

Phase B

- 37% sucre en poudre (agent exfoliant)

- Oxyde bleu (colorant)

- Fragrance Moorea (parfum)

- 2 gttes de vitamine E (conservateur)

 

photos-recette-dec-2011-019

 

Mode opératoire :

Ce gommage est vraiment très simple à réaliser : Désinfectez le matériel, faites chauffer la phase A au bain marie en mélangeant régulièrement jusqu'à ce que tout soit bien fondu. Sortez du bain marie, ajoutez la phase B ingrédient par ingrédient en mélangeant bien entre chaque ajout pour bien incorporer le tout. Laissez prendre au frigo quelques minutes et mélangez à nouveau pour que le sucre soit bien répartit dans toute la préparation.

 

Utilisation :

Prélevez un peu de gommage, appliquez-le sur peau sèche et massez bien. Puis humidifiez vos mains et massez à nouveau, le gommage se transforme en lait! Rincez à l'eau claire et présentez vos magnifiques jambes à l'homme

 

Résultat :

La peau est douce, nourrie, hydratée, parfumée, en résumé tout ce que l'on peut demander à un gommage! Le produit se rince vraiment bien et ne laisse pas de film gras. En plus il nous entraîne dans un véritable voyage à travers le Pacifique...

Repost 0
17 décembre 2011 6 17 /12 /décembre /2011 12:28

Bonjour tout le monde!

 

http://cf.img.v4.skyrock.net/cfe/jojolapatat/pics/390963268_small.jpg

Aujourd'hui est le premier jour de mes vacances de Noël, (les plus attendue de l'année je pense vu l'état de fatigue des enfants et par conséquent le mien... ), et j'ai décidé de vous faire part du deuxième volet de mes soins bonne mine : le masque purifiant et apaisant pour peaux fatiguées. 

 

En voici la recette :

 

photos-recette-dec-2011-007- 20 % infusion de menthe poivrée (rrafraîchissante, purifiante, astringente, antiseptique), souci (anti-inflammatoire, décontractant, astringent), camomille romaine (anti-inflammatoire, relaxant)

- 70% eau minérale (base du gel)

- 2% gomme xanthane (formation du gel) 

- 2% d'argile rose (apaisante, purifiante, effet "bonne mine"). AZ 

- 2% MSM (augmente l’élasticité de la peau) Caly

- 3% HV macadamia (restructurante, nourrissante, hydratante, adoucissante) AZ

- 1% HE citron ( antiseptique, bactéricide, vitamine P-like : action sur la micro-circulation, diminution de la perméabilité des capillaires et augmentation de leur résistance, fluidifiant sanguin, maintien de la jeunesse tissulaire) AZ

- 0,8% cosgard (conservateur)

 

Pour le mode opératoire, rien de spécial, suivez juste les instructions du tuto faire un gel

 

 

 

Je suis vraiment ravie de ce masque, il est vraiment très agréable, très frais, léger, il se rince bien et la peau est tellement douce! Je n'en revenais pas! Le teint est clairement plus net, plus frais, moins "vivement les vacances" L'odeur est également fraîche et légère, une véritable bouffée de fraîcheur pour le visage!

Repost 0
16 décembre 2011 5 16 /12 /décembre /2011 22:54

Bonsoir tout le monde!!!

 

En prime et en exclusivité pour vous chers admirateurs, voici la recette de mon premier soin contour de l'oeil! En effet, malgré mon jeune âge (enfin 25 printemps quand même ), je suis en ce moment très fatiguée comme tout le monde par un boulot fatiguant, un rhume malvenu, une envie de vacances et tout plein d'autres facteurs plus ou moins avouables que je n'avouerais donc pas dans cet article.

 

http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/e/ed/Raccoon_%28Procyon_lotor%29_2.jpg/220px-Raccoon_%28Procyon_lotor%29_2.jpg

 

 

Toujours est-il que malgré mon jeune âge donc, j'ai DES CERNES. des grosses CERNES VIOLETTES qui me descendent au milieu des joues, certies de magnifiques ombres à paupières (garanties 100% naturelles) dans le style raton-laveur.

 

 

 

C'est mignon ces ptites bêtes quand-même, vous ne trouvez pas?

 

J'ai donc décidé de me faire un soin contour de l'oeil pour retrouver mon regard de biche aux abois dans les bois se cache le loup! ouh ouh ouh! Voici donc la recette, que j'ai soumise à Ppk avant confection et qui l'a à peine retouchée!! (non non je n'étais pas fière du tout )

 

La recette

 

 

Phase A

- 67% infusion corsée d'Hélichryse italienne (puissant circulatoire) et de camomille (apaisant)

- 20, 7% d'eau (base du gel)

 

 Phase B

- 3% de lécithine de soja Gerblé (source d'oméga 3, emollient, filmogène : prévient la déshydratation de la peau, la protège des agressions, soin des peaux sensibles). AZ

- 0,2% de spiruline (riche en acides aminés, en protéines et en vitamines. Ces nombreux nutriments lui confèrent la possibilité de protéger le collagène et l'élastine de la peau, et de limiter ainsi l'apparition des rides). AZ.

- 4% de glycérine (agent hydratant)

- 1% de MSM (augmente l’élasticité de la peau) Caly 

- 1% de caféine (Raffermissante, circulatoire Kératolytique : favorise l'élimination des cellules mortes et améliore l'aspect de la peau) AZ

- 1% de vitamine C (Antioxydant, Anti-âge, stimule le renouvellement des fibroblastes (cellules du derme)) AZ

gomme xanthane ajoutée petit à petit.(formation du gel)

 

Phase C

- 2%d'huile de Pépin de raisin (nourissant)

- 0,6% de cosgard (conservateur)

 

photos-recette-dec-2011-003

 

 

Mode opératoire

 

- La veille j'ai fais mon infuion d'hélichryse et de camomille que j'ai mis au frigo toute la nuit. J'ai laissé infuser pendant 24h en agitant de temp en temps.

- Le jour même j'ai désinfecté mon matériel et refais bouillir cette infusion quelques minutes pour la concentrer et tuer les éventuelles bactéries.

- J'ai ajouté l'eau et la lécithine de soja que j'ai laissée gonflée pendant environ 30 minutes.

- J'ai ensuite ajouté le reste des ingrédients de la phase C en mélangeant bien entre chaque ajouts afin de bien tout dissoudre.

- J'ai formé mon gel avec la gomme Xanthane

- J'ai ajouté les ingrédients de la phase C

- J'ai coulé le tout dans un flacon airless. C'est un flacon qui ne laisse pas entrer d'air au fur et à mesure de l'utilisiation du contenant, ce qui diminue les risques de fermentation du produit. Ceci m'a permi de baisser le pourcentage de cosgard à 0,6% qui peut être potentiellement irritant, même si je n'ai jamais eu de problèmes.

 

 

Choix des ingrédients

 

J'attendais de ce soin qu'il fasse disparaître, ou au moins atténue mes cernes, qu'il décongestionne les poches sous les yeux et qu'il prévienne l'apparition d'éventuelles ridules... Je voulais également qu'il prenne soin de la peau délicate du contour de mon oeil.

Pour les cernes j'ai choisi l'hélichryse italienne, qui est une des plantes les plus puissantes en ce qui concerne la ciculation. La caféine est également un puissant vasoconstructeur, ce qui facilite la circulation et aténue les couleurs dues aux veines.

Je voulais que ma peau sois légèrement nourrie par une huile, mais sans me faire de poches au réveil! C'est pour ça que j'ai choisi (sous les conseils de Ppk) une huile très fine, en l'occurence l'huile de pépin de raisin.

La lécithine et la glycérine permettent de maintenir l'hydratation de la peau et aident à en prendre soin.

Enfin la spiruline, le MSM et la vitamine C aident le renouvellement cellulaire et préviennent de l'apparition des rides.

 

Bien évidemment les propriétés de ces actifs sont très variées et complémentaires, mais je les ai choisis pour les raisons citées plus haut. Je me suis inspirée de plusieurs recettes trouvées chez Aroma Zone, chez  Cristinou et chez Caly , mais celle que j'ai choisi d'adapter est le sérum contour de l'oeil fresh look de Caly.

 

 

Résultats

 

http://3.bp.blogspot.com/-j8FsnK66sZs/TpLcnhkBoQI/AAAAAAAAAfs/sIEMONGhlIY/s1600/astuce-mascara.jpgJe suis très contente de ce soin! Il est vraiment très léger, et lorsque je le met, je n'ai plus cette sensation de lourdeur au niveau des yeux due à la fatigue. La texture est très agréable, fraîche, légère, bien pénétrante, un vrai bonheur. J'en ai fait 30 ml et je pense en avoir pour un bon moment vu qu'une goutte suffit pour les deux yeux. Je l'applique matin et soir après m'être nettoyé le visage au savon et à l'eau claire, et avant ma crème hydratante. Je n'ai plus de poche, la petite ride de fatigue située sous mon oeil a disparu, et le côté raton laveur s'est bien estompé. Je pense que pour totalement en finir avec les cernes il va juste falloir que je dorme un peu beaucoup, mais les vacances sont là et avec elles, la possibilité de glander au fond de son lit!!

Repost 0
16 décembre 2011 5 16 /12 /décembre /2011 22:38

Pour cette crème je vous présente un double ratage : à la fois les ingrédients mal choisis, et une erreur dans la confection.

 

Je voulais me faire une crème très nourrissante pour le corps, mais mon porte-monnaie étant en grève depuis plusieurs mois, je n'avais plus mes émulsifiants habituels. Je les ai donc remplacés par de la lécithine de soja, co-émulsifiée par du BTMS. Le premier problème vient du fait que ces deux émulsifiants sont relativement difficiles à mettre en oeuvre et je pense que la moindre erreur est fatale à la crème...

 

Erreur que j'ai commise vraiment très bêtement; comme je dis à mes élèves, si je m'étais servi de ce qui flotte entre mes deux oreilles, ça ne serait pas arrivé.

 

Je voulais faire une grande quantité de crème histoire de ne pas avoir à recommencer au bout d'une semaine. Je suis donc partie sur 500g. J'ai transféré mes deux phases dans mes bols habituels, chauffé toutus le paquetus, et versé ma phase aqueuse dans ma phase huileuse. Et à ce moment crucial (vous savez le moment décisif où il faut fouetter le plus rapidement/régulièrement/longtemps possible), je me suis rendue compte que je ne pouvais absolument pas fouetter puisque mon récipient était trop petit! J'ai donc mélanger vite fait d'une main, en trifouillant de l'autre pour attraper mon saladier dans lequel j'ai transvasé ma préparation. Bien sûr le saladier était froid, ce qui a déphasé ma crème.

 

Heureusement elle est encore utilisable, il suffit de l'agiter bien fort, c'est juste que ce n'est ni pratique ni esthétique. En revanche cette combinaison d'émulsifiants donne une crème vraiment nourrissante, je n'ai jamais eu une peau aussi belle que depuis que je me suis fait cette crème. Je referais donc en ajoutant un peu d'olivem afin de stabiliser tout ça, et directement dans un contenant suffisamment grand.

 

Conclusion: réfléchissez avant d'agir

Repost 0
16 décembre 2011 5 16 /12 /décembre /2011 22:21

Pendant un temps relativment long, et sur un nombre de crème assez important, j'ai foiré environ les 2/3 de mes émulsions...  Autant vous dire que c'était un peu la pannique à bord.

 

Il se passait que la crème s'émulsifiait bizarrement, elle me faisait des sortes de petites billes de crème, homogènes certes, mais désespérement liquides. C'était comme si l'émulsion se faisait mais pas complètement. Enfin bref c'était très bizarre.

 

J'ai donc soumis mon problème sur le forum de Caly, où de nombreuses hypothèses ont été émises, et parmi elles, une qui m'a semblé pertinente : Je ne chauffais pas suffisamment mes phases. En effet c'est une période où après un certain nombre de réussites, j'avais commencé à ne plus prendre la température de mes phases, je faisais ça au pif. Et en reprenant la température, il s'est avéré que d'une part mes phases n'étaient pas à la même température, et d'autre part, elles étaient loin d'être suffisamment chaudes! Certains émulsifiants demandent d'ête chauffés à plus de 75°C, ce qui finalement est assez élevé.

 

Dorénavant je prend systématiquement la température de mes deux phases, et j'effectue mon émulsion lorsque les deux phases dépassent 80°C et sont à moins de 2°C de différence. Et bien je n'en ai plus foiré une seule depuis et la dernière que j'ai faite, pour mon masque avant shampooing, était beaucoup plus fine que les autres.

 

Conclusion: la température des deux phases au moment del'émulsion est très importante, ne serait-ce que pour éviter le déphasage, mais également pour obtenir des textures fines et pénétrantes.De plus la gomme xanthane ajoutée dans la phase aqueuse avant l'émulsion, peut être d'une grande utilité, ne la négligez pas!

Repost 0
16 décembre 2011 5 16 /12 /décembre /2011 22:11

Cette fois-ci c'est une presque réussite que je vais vous présenter! En effet cette crème était au début réussie. Pas le moindre souci, une texture agréable, pas de déphasage, bref tout bien.

 

Sauf qu'au bout d'une semaine, elle avait tournée! Malgré les précautions d'hygiène et le conservateur, elle est passé d'un jaune léger à un vert pas très ragoûtant, avec une odeur de cidre et a finalement fini par déphaser. Bref la cata...encore et toujours due à un ingrédient! C'était en effet une crème à laquelle j'avais ajouté un macérât hydro-glycériné de pomme et de l'extrait de pomme en poudre fabriqué par mes soins (tout simplement de la peau de pomme déshydratée sur le radiateur). Et bien l'un ou l'autre (ou les deux) a fermenté (d'où l'odeur de cidre) et fait foiré ma crème...

 

Et figurez-vous qu'il m'est arrivé le même tour quelques tempsplus tard avec un masque pour le visage à base de lait d'avoine.

 

Conclusion, après le citron, la pomme, et le lait d'avoine : évitez les ingrédients frais dans les soins qui sont destinés à être conservés! (Ils sont bien-sûr utilisables pour les masques minutes par exemple.)

Repost 0
16 décembre 2011 5 16 /12 /décembre /2011 22:02

Bonjour bonjour!

 

Et oui! Pour ce soir, encore un foirage de première!! Malgré la facilité de réalisation des gels, il peut toujours y avoir des couacs! En réalisant mon masque purifiant et apaisant pour peau fatiguée, j'ai réussi à foirer un gel! Une grande première.

 

Tout comme ma crème trop liquide, c'était un ingrédient qui était en cause : la pierre d'alun, elle aussi dosée à 2%. Il s'est passé que le gel n'a jamais pris, la xathane critalisait au fur et à mesure que je l'ajoutais et bien évidemment le gel ne s'est pas formé. J'ai donc tout balancé (pour l'évier cette fois-ci) et recommencé avec de l'argile rose qui possède également ds propriétés purifiantes.

 

Je ne sais pas si le problème vient du pH (il me semble que l'alun a un pH très acide) ou de la composition de la molécule elle-même qui est incompatible avec la gomme, mais en tout cas, ça ne marche pas. J'ai eu plusieurs fois des soucis avec la piere d'Alun et je trouve que c'est un ingrédient difficile à gérer, il va falloir que je me renseigne plus précisément...

 

Edit : d'après Chritinou, cela viendrait de la pierre d'Alun et nn du pH.

Repost 0