Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
22 juin 2011 3 22 /06 /juin /2011 20:45

Bonjour bonjour!

Voici la recette d'un savon qui date de la fin de l'hiver, ou y'en a marre du froid de la pluie et du temps gris. J'ai donc fais ce savon pour faire revenir les hirondelles, bourgeonner les arbres et fleurir les prés.

L'idée m'est venue d'une recette que j'ai vu sur un blog (je ne me rappelle malheureusement pas lequel ) où la savonnière en question avait mis du colorant alimentaire bleu et avait obtenu un magnifique violet. Et donc la gamine que je suis a fait son caprice "moi aussi je veux un savon violet!!!" et voilà le résultat:

 

photos savons 008


LA RECETTE:

 

LES HUILES:

- 30% HV coco (dureté, mousse)

- 5% HV ricin (mousse)

- 15% HV colza (fonte lente, conditioning)

- 50% graisse d'oie (conditioning)

- 1CS d'argile blanche (mousse, dureté, rend les couleurs plus flashies)

- colorant alimentaire bleu 2/3 et rouge 1/3

- lessive de soude pour un surgraissage à 10%

 

A LA TRACE:

- fragrance Lilas blanc (Aroma Zone)


 

Je trouve que ce savon est très réussi! Contrairement à tous mes premiers savons, il n'est pas mou et il ne fond pas trop vite. Il s'est très bien démoulé, en revanche, l'odeur était trop faible après une cure de 4 semaines. Après quelques mois, elle a quasiment disparue, ce qui est bien dommage car c'est une odeur très agréable pour un savon.

 

J'ai choisi cette fragrance car pour moi, le lilas est vraiment signe de printemps car c'est une des premières plantes à être en fleur lorsque je commence à retourner à la campagne.

Repost 0
Published by lescometiquesdestelle.over-blog.com - dans La savonnerie - Recettes
commenter cet article
26 avril 2011 2 26 /04 /avril /2011 16:45

Et voici donc, chers internautes adorés, mon troisième savon réussit!

 

En allant baver sur les savons de Jazz, j'avais vu que dans plusieurs de ces recettes, elle ajoutait à la trace de la crème fraîche. J'ai pensé que c'était une super idée, et j'ai donc essayé. De plus, comme ma mère est friande de fraises Tagada, j'ai fait un macérât alcoolique de fraises Tagada, que j'ai voulu ajouter à cette recette. Voici donc en direct, uniquement pour vous internautes, le résultat:

 

photos savons 005

 


LA RECETTE

 

LES HUILES

- 25% beurre de coco (dureté, mousse)

- 5% HV ricin (mousse)

- 25% HV colza (dureté)

- 45% HV olive (douceur)

- 2 pdc oxyde rouge (colorant)

- 1 CS argile blanche (dureté, mousse)

 

- soude pour un surgraissage de 10%

 

A LA TRACE:

- 1 CS de sucre en poudre (mousse, douceur attention à la phase de gel)

- 1CS de crème fraîche (douceur)

- 5% (du poids total des huiles) macérat alcoolique de fraises tagada (odeur)

 


Autant l'annoncer tout de suite, ce savon est un de mes préférés. Il est d'une douceur incroyable. Il a vraiment quelque chose de particulier qui est dû à la crème fraîche je pense. Il n'est pas parfait bien sûr, car il ne sent pas beaucoup la fraise Tagada, mais cette douceur particulière fait que c'est vraiment mon préféré.

 

Il était très mou au démoulage, sûrement à cause de la crème fraîche associée au macérât alcoolique qui ont apporté beaucoup de liquide. Je pense qu'il vaut mieux utiliser la crème fraîche lorsqu'on fait soi-même le mélange eau/soude et que l'on peut par conséquent réduire le pourcentage d'eau et le compenser par l'ajout de crème fraîche. Mais il n'était pas non plus indémoulable. Son deuxième inconvénient à mon avis est le même que tous mes autres savons, c'est à dire qu'il fond beaucoup trop vite. Ce qui est dû au faible dosage de beurres durs et à l'absence d'huile de palme.

Repost 0
Published by lescometiquesdestelle.over-blog.com - dans La savonnerie - Recettes
commenter cet article
25 avril 2011 1 25 /04 /avril /2011 08:47

Pour tenir companie à Adam, je vous présente Amandine mes petits chous à la crème:

 

J'avais acheté en super marché de l'arôme alimentaire d'amande amère car j'adore ce parfum. Pour coller au parfum, j'ai choisi des huiles en conséquences et voilà ce que ça donne:

 

photos savons 006


 

LA RECETTE

 

LES HUILES:

 

- 20% beurre de coco (dureté et mousse)

- 5% HV ricin (mousse)

- 25% HV colza (dureté)

- 20% HV noisette (odeur)

- 30% HV noix (odeur, douceur, pouvoir nourrissant)

- soude pour un surgraissage provisoire de 5%

- 1CS d'argile blanche (dureté, couleur, mousse)

 

A LA TRACE:

 

- 5% HV amande douce pour un surgaissage final de 10% (douceur)

- arôme alimentaire d'amande amère (odeur).

 


 

Le démoulage a été laborieux car le savon était très mou. Je pense que c'est dû à l'huile d'amande douce. Peut-être aussi à cause de l'arôme alimentaire car il était fait à base d'huile de tournesol, et je pense que ça a dû augmenter mon pourcentage de surgraissage. Mais bon, un petit coup au congélo et le tour est joué!

 

Il sentait très fort (presque trop fort) au début mais l'odeur est allée s'aténuant pendant la cure, et elle est à présent plus légère,  parfaite pour moi! Au niveau de l'utilisation, il est vraiment agréable, il mousse abondamment, et les bulles ont quelque chose de particulier, elles sont grasses je dirais. En plus de la mousse, il produit une sorte de lait un peu gras très agréable.

 

Son seul défaut à mon sens, c'est qu'il fond très vite. Je n'ai pas mis suffisamment de beurre dur. Pour ce genre de recette, je pense qu'il faut mettre au moins 50% de beurres durs ou une association coco/palme pour éviter ce désagrément.

Repost 0
Published by lescometiquesdestelle.over-blog.com - dans La savonnerie - Recettes
commenter cet article
9 février 2011 3 09 /02 /février /2011 23:37

Adam. Le premier homme créé par Dieu. Le premier savon créé par Moi.

 

(Mes chevilles vont bien merci )

 

Pour mon premier savon, j'avais décidé de faire simple, avec des ingrédients pas chers et faciles à trouver pour avoir un investissement de base minimum. Au cas où ça m'aurait gonflée de faire du savon.

 

(Pour ceux qui croient encore qu'ils peuvent faire un savon de temps en temps, comme ça, en soirée, sans devenir addicts, et ben c'est comme pour la clope ils se mettent le doigt dans l'oeil jusqu'au coude! Le savon c'est à la vie à la mort, une fois que tu y as touché, c'est la fin des haricots, tu ne peux plus t'en passer.)

 

Je suis donc partie sur un 100% olive:

 

photos forum 002


LA RECETTE

 

500g HV olive (de chez Bien Vu)

1CS d'argile blanche

1cc de cannelle en poudre

2 clous de girofles broyés

(l'argile et les épices sont mixées dans les huiles) 

Surgraissage de 9% 

 



 

J'ai démoulé au bout de 24h (impossible d'attendre une minute de plus) et le savon était légèrement mou.

 

Au bout d'un mois de cure je l'ai enfin testé sous la douche (prendre sa douche avec Adam, le rêve non?) et ben résultat mitigé. Personnellement je l'aime bien, mais c'est normal c'est moi qui l'ai fait. (On aime toujours ses propres savons, même s'ils sont marron merde).

Plus objectivement, il ne mousse pas  mais il forme une sorte de film sur la peau. Si on le laisse trop fondre, le film se transforme en glaire pas très ragoûtante. De plus les clous de girofles n'ont pas fondus, le savon est donc légèrement exfoliant, il gratte un peu.

Pour les point positifs, il est extrêmement doux, il laisse la peau bien douce et ne dessèche pas. Si on sait lui parler, il veut bien mousser (il faut rajouter de l'eau sur la glaire et frotter un peu). Et puis il sent bon quand même. Pas très fort mais bon. Il sent le gâteau. Enfin, il est beau, marron clair avec des petites tâches brunes dues au clou de girofle.

 

Edit du 25 avril 2011: finalement je le trouve vraiment super mais il demande une cure beaucoup plus longue que les autres savons. Je referai des savons de Castille car franchement après quatre mois de cure, c'est un de mes meilleurs savons, mis à part qu'il gratte un peu.

 

 

Aller, je vous donne les réactions de mes proches, juste pour se poiler un peu:

Mon père : "Moi j'aime bien les savons qui moussent..."

Mon frère (vous savez, la seule personne sur terre qui peut TOUT vous dire. Même qu'avec cette nouvelle coupe de cheveux on dirait que tu as le cancer. Et je n'aime pas cette robe, ça fait pouffe) : "Tu peux me faire un savon? Mais si possible où tu n'as pas un mollard dans la main, ni qui gratte quand tu te lave. Je veux bien celui à la fraise tagada." Cent balles et un Mars aussi?

Mon copain, voyant Adam pour la première fois dans sa salle de bain: "mais c'est quoi ce truc?!"

Repost 0
Published by lescometiquesdestelle.over-blog.com - dans La savonnerie - Recettes
commenter cet article