Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
9 octobre 2013 3 09 /10 /octobre /2013 11:40

Bonjour à tous!

 

Je continue sur ma lancée de présentation de mes dernières recettes avec cette huile démaquillante. L'idée m'est venue en regadant des vidéos de nanas qui présentaient leurs rituels beauté du soir. L'une d'entre elle (babillage.net si mes souvenirs sont bons. Même s'ils ne le sont pas, allez y faire un tour, elle donne plein de conseils en maquillage, beauté, look etc, j'aime beaucoup son blog. Edit : après vérification ce n'est pas Babillage, mais Beauté blog qui est très bien aussi, elle est très décompléxée et a beaucoup d'humour) se démaquille donc avec une huile démaquillante KbeurK mais dont la galiénique m'a intriguée : on l'applique sur peau sèche, elle a un toucher huileux (normal c'est une huile), puis on mouille ses mains et on l'émulsionne. Elle forme alors une très légère mousse blanche qui termine parfaitement le démaquillage. Ensuite on rince et c'est nikel!

 

Voici la vidéo :

 

 


 

 

J'ai donc réfléchi à comment on pouvait s'y prendre pour copier ce produit miracle, j'ai cherché des recettes, regardé des compositions et je suis arrivée à plusieurs conclusions :

 

1- Il faut un émulsifiant efficace à froid : polysorbate (j'en ai pas), huile de ricin sulfatée (j'ai déjà essayé, ça piquehorriblement les yeux) et le gélisucre (j'en ai et je n'ai jamais testé => c'est partit pour le gélisucre).

2- Si ça mousse légèrement il faut un tout petit peu de tensio-actif. En plus ça aide à rincer. Mais un TA très doux pour ne pas piquer les yeux. J'ai choisis la base douceur de chez AZ

3- Une huile de support avec une couleur et une odeur neutre, pas trop chère car on n'a pas besoin de propriétés spéciales pour un soin de ce type. J'ai choisis arachide.

 

Voici donc la recette :

 

90% huile d'arachide

6% gélisucre

4% base douceur

vitamine E

fragrance fleur de coton

 

Mélangez bien tous les ingrédients et mettez en pot.

 

Alors le résultat est un peu mitigé : d'un point de vue galiénique c'est très réussi : l'huile démaquille super bien, elle se rince très bien, mousse légèrement et sent bon. C'est comme sur la vidéo! Mais le bémol c'est que quand même elle pique les yeux. Surtout quand on passe à la partie émulsion, là et jusqu'au rinçage, c'est dur. Donc pour le visage c'est parfait, pour les yeux, je vais améliorer. (c'est tout de même moins pire que la recette de caly avec l'huile de ricin sulfatée, où là ça pique vraiment!). Je pense que je vais encore baissé le % de TA. affaire à suivre...

Repost 0
9 octobre 2013 3 09 /10 /octobre /2013 10:59

Bonjour à tous!

 

Voici donc la recette dont je vous avais parlé dans mon précédent post (la lotion purifiante pour peaux grasses). C'est donc une crème contenant peu d'actifs et dont le seul but est de nourrir et hydrater la peau. Ainsi, pour les peaux sensibles qui ont du mal à supporter de trop nombreux actifs, elle peut s'appliquer indifféremment après un gommage, un masque ou une lotion tonique, il n'y aura pas surcharge d'actif. Je voulais une texture cocoon et réparatrice pour ratraper ma période "j'ai pas le temps de tambouiller, je mets n'importe quoi sur mon visage".

 

Voici donc la recette :

 

Phase aqueuse 73% :

 

50% eau d'Avène (apaisante, peaux sensibles)

20% aloe vera ajouté à froid (apaisant, hydratant, nourrissant)

3% glycérine (hydratant)

1 pdc de carraghénane (stabilise l'émulsion)

 

Phase huileuse 20% :

 

5% HV rose musquée ajoutée à froid (omégas 3, vitamine A, régénérante)

3% HV macadamia (restructurante, nourrissante, hydratante, adoucissante, pénètration rapide) 

2% HV cameline (régénérante, réparatrice, apaisante, adoucissante, pénétration rapide)

3% cire n'°3 (émulsifiant, toucher sec)

2% olivem 1000 (émulsifiant, hydratant, toucher soyeux)

 

Ajouts 7% :

 

5% HAG de fleurs de mauve (adoucissant, apaisant, anti-inflammatoire, hydratant, émollient)

1% protéines de soie (hydratant, adoucissant)

0,6% cosgard (conservateur)

0,4% vitamine E (anti-rancissement)

 EA fruit de la passion (parfum)

EA noix de coco (parfum)

 

 

Procédé : émulsion one pot

 

1- Organisez le plan de travail et désinfectez le matériel

2- Pesez séparément les ingrédients des phases huileuse et aqueuse sauf l'aloe vera et l'huile de rose musquée et transvasez-les dans un récipient allant au bain-marie.

3- Mettez le récipient au bain-marie et laissez chauffer jusqu'à atteindre une température comprise entre 75°C et 80°C.

4- Sortez le récipient du bain-marie et mélangez continuellement jusqu'à ce que la crème redescende à 30°C environ. Vous pouvez la mettre dans un bain-marie d'eau froide pour accélérer le refroidissement.

5- Laisser encore la crème refroidir jusqu'à température ambiante.

6- Ajoutez le reste des ingrédients en mélangeant bien entre chaque ajout pour bien incorporer.

7- Mettez en pot et etiquetez.

 

Je suis vraiment très contente de cette crème, je trouve que ma peau est bien douce et bien rebondie, et je la tolère très bien, même après un gommage. En combinaison avec la lotion elle est tout simplement top! Au niveau de la texture, je trouve qu'elle se rapproche de la crème au safran que ppk avait fait il y a quelques années et dont l'émulsion était très fine. Elle a une jolie couleur jaune d'or dûe à l'huile de rose musquée, et l'odeur acidulée des fruits de la passion adoucie par la noix de coco est un vrai bonheur! J'adore cette association de parfum, je recommencerai volontier. à l'application elle a une texture cocoon et glissante pendant quelques secondes, pour pénétrer d'un coup et laisser la peau veloutée. En conclusion, j'adore cette crème, je pense que c'est ma plus réussie jusqu'ici!

Repost 0
8 octobre 2013 2 08 /10 /octobre /2013 19:41

Bonjour à tous!

 

Voici donc une nouvelle recette de lotion pour le visage. Cette lotion est un complément à ma crème de jour hydratante que j'ai faite en même temps, et que je voulais très légère en actifs. En effet, la peau de mon visage est de plus en plus capricieuse, elle ne supporte presque plus rien. Et sûrement pas l'enchainement savon, gommage-masque, crème bourrée d'actifs. Ainsi, lorsque je me faisais un gommage, soit je ne mettais pas de crème et ma peau tirait, soit je mettais de la crème et elle brûlait. Il me fallait donc une crème de jour neutre, qui soit simplement nourrissante et hydratante, pour pouvoir l'appliquer après mon gommage, sans dommage. Mais je voulais également des actifs pour les jours normaux, les jours sans gommage, le pain quotidien en gros. J'ai donc formulé cette lotion pour mettre sous ma crème de jour.

 

Comme Mr. Spot et Mme shtar étaitent revenus en force avec leurs derniers rejetons, j'ai décidé de me faire une lotion pour peau grasse/ à problème. Donc OUI cette lotion conviendra à votre ado de 17 ans, bien que j'en ai 10 de plus... De plus, n'oublions pas que le but d'une lotion pour le visage est de rééquilibrer le pH de la peau (mis à mal pas le savon qui est basique), et de rincer le calcaire contenu dans l'eau de rinçage.

 

La recette (inspiration prise chez Caly) :

 

40,4% Eau d'Avène (apaisante, base de la lotion)  On va quand même pas se priver non mais!

20% HA tilleul (éclaircissant)

30% HA Menthe (rafraichissant, astringent)

3% vinaigre de cidre bio (rééquilibre le pH)

2% glycérine (hydratant)

2% pierre d'alun (purifiant)

1% MSM (anti-acné)

1% nigari (purifiant, anti-acné)

0,6% cosgard (conservateur)

 

Procédé :

 

1- Désnfectez le matériel

2- Pesez les ingrédients séparément et mélangez-les bien

3- Versez dans un flacon spray et étiquetez.

 

Utilisation :

 

Spayez la lotion sur le visage nettoyé avant d'appliquer la crème de jour. Insistez bien sur Mr Spot et Mme Shtar ainsi que leurs rejetons.

 

Je suis très contente de cette lotion que j'ai trouvée très efficace : les boutons ont quasiment disparus et ma peau a retrouvé son velouté.

Repost 0
6 octobre 2013 7 06 /10 /octobre /2013 21:16

Bonjour à tous!

 

Voici une adaptation de mon lait corporel pour l'été, en version total repair. En effet j'ai été très négligente cet été : pas de crème solaire, pas de crème hydratante, pas de gommage etc. Par conséquent, ma peau tendait dangereusement vers la mutation saurienne, ce qui ne me convennait pas vraiment. Voici donc une version contenant des huiles et des actifs réparateurs. J'ai baissé le % d'huiles pour obtenir un lait cette fois. J'y étais parvenue, jusqu'à l'ajout du cosgard qui a épaissi la texture, et je me retrouve donc avec une crème fluide, comme la dernière fois.

 

La recette :

 

Phase aqueuse :

 

64% eau d'Evian

1% sodium lactate (agent hydratant)

 

Phase Huileuse :

 

7% HV macadamia (Assouplissante, nourrissante et anti-déshydratation, pénètre rapidement)

6% HV argan (nourrissante et cicatrisante)

7% HV cameline (régénérante et réparatrice, riche en oméga 3, pénètre rapidement)

3% olivem 1000 (émulsifiant, toucher fin et onctueux, favorise l'hydratation)

2% cire n°3 (émulsifiant, texture non grasse)

2% lécithine de soja (co-émulsifiant, toucher soyeux, émollient)

 

Ajouts :

 

2% provitamine B5 (hydratant, réparateur)

5% HAG de fleurs de mauve (hydratant, émollient)

0,6% cosgard (conservateur)

0,4% vitamine E (anti-ransissement)

fragrance fleur de coton (parfum)

 

Je suis très contente de cette crème, la texture est légère, selon mon avis elle laisse la peau veloutée, selon l'avis de mon copain elle laisse la peau grasse, à vous de tester pour le savoir! En ce qui concerne sa vocation réparatrice, le cahier des charges est parfaitement rempli puisque j'ai retrouvé une peau de bébé.

Repost 0
24 juillet 2013 3 24 /07 /juillet /2013 15:13

Bonjour à tous!

 

Aujourd'hui je propose une recette pleinement estivale! Une trituration au karité, pour apaiser la peau après une exposition au soleil avec des ingrédients qui sentent bon le sud et les vacances!

 

Voici donc la recette :

 

50% de karité

24% d'huile rouge de millepertuit

24, 5% d'hydrolat de lavande

1,5% d'huile essentielle de lavande vraie.

 

Je n'utilise pas de conservateur dans cette recette car l'hydrolat de lavande en contient déjà un.

 

Procédé : faire une trituration au Karité.

 

1- Désinfectez le matériel.

2- Tansférez l'huile de support (ici noisette) dans un récipient transparent.

3- Ajoutez les fleurs fraîches juste cuillies et filmez avec de la cellophane.

4- Laissez macérer quelques jours au soleil.

5- filtrez le macérât à l'aide d'un chinois et d'un filtre à café.

 

  • La mousse de karité

1- Désinfectez le matériel et organisez le plan de travail.

2- Pesez le beurre de karité et faites-le ramollir au soleil ou sur le radiateur (en fonction de la saison). Une fois ramollit, transférez-le dans un bol.

3- Battez-le à la fourchette, au pilon ou au fouet et fonction de la texture désirée*. Ici j'ai battu à la fourchette.

4- Quand le beurre est bien lisse, pesez l'huile de millepertuit et ajoutez-la. Battez bien pour bien l'incorporer.

5- Incorporez progressivement l'hydrolat par pulvérisations successives, jusqu'à ce que le beurre ne l'absorbe plus. (de petites goutelettes se forment à la surface).

6- Ajoutez l'huile essentielle, battez-bien pour bien l'incorporer.

7- Mettez en pot, étiquetez et laissez reposer dans un endroit frais pour que  le beurre de karité reprenne sa texture.

 

Les ingrédients

 

Le beurre de karité est l'ingrédient de base de cette recette puisque c'est sa haute teneur en acide stéarique qui permet d'ajouter de l'eau sans avoir recours à un émulsifiant. Il est également nourissant et régénérant, donc parfait dans un soin après soleil.

Le millepertuis est un anti-inflamatoire puissant et possède en plus des vertus cicatrisantes. Il apaise les rougeurs et les brûlures. ATTENTION ce macérât est photosensibilisant, il ne faut pas s'exposer au soleil après l'application. Il peut être remplacé par un macérât huileux de calendula qui possède également des propriétés apaisantes et cicatrisantes, sans l'effet photosensibilisant.

L'huile de noisette que j'ai utilisé ici comme support au macérât de millepertuis possède un toucher sec et pénètre bien la peau, ce qui pemet de contrer (légèrement) l'effet gras du beurre de karité. Elle prévient la déshydratation de la peau, possède une action cicatraisante et adoucit la peau. Elle peut-être remplacée par n'importe quelle autre huile fluide (pour assouplir la texture du soin), plus ou moins pénétrante en fonction des propriétés désirées.

La lavande possède des propriétés apaisante et cicatraisante, l'hydrolat permet d'hydrater la peau et d'assouplir la texture du soin, l'huile essentielle est très concentrée en actifs. L'hydrolat de lavande peut-être remplacé par un autre hydrolat (camomille, hammamélis) ou par du gel d'aloes vera. On peut également remplacer une partie de l'hydrolat par de la glycérine. En revanche il est conseillé de garder l'huile essentielle de lavande qui est la meilleure pour traiter les coups de soleil.

 

Résultats :

 

La texture obtenue est une crème légèrement moussue et fondante, parfaite pour le massage. Je ne vais pas vous mentir, elle laisse un film gras sur la peau qui s'estompe assez rapidement sur les parties les plus sèches (pieds, genoux, coudes, bras jambes). Ce que je fais: après avoir laissé pénétrer quelques minutes, j'essuie le surplus avec une serviette. La peau est très douce, veloutée, un vrai plaisir!

 

*L'instrument utilisé fait varier la texture : le pilon permet d'obtenir une crème épaisse genre Nivéa, la fourchette une crème légère un peu moussue et le fouet une chatilly aérée.

 

Photos à venir...

Repost 0
14 juillet 2013 7 14 /07 /juillet /2013 19:41

Bonjour à tous!

 

Voici donc une de mes recettes fétiches de la période concours, où je n'avais plus ni temps, ni ingrédients, ni motivation, bref où il fallait que je trouve une solution pour me laver les cheveux. Je suis alors tombée sur ce blog très intéressant : le blog du cheveu, qui donne la recette du shampooing à l'oeuf. Et j'ai eu envie de tenter le coup!

 

Donc le principe du shampooing à l'oeuf, c'est que l'ingrédient qui lave les cheveux est un oeuf. A cet oeuf vous ajoutez un certain nombre d'ingrédients pour donner différentes propriétés au shampooing.

 

Voici ma recette :

(pour cheveux normaux à gras)

 

1 oeuf entier (agent nettoyant)

le jus d'un citron filtré (brillance, démélant)

2 grosses pincées de sel (donne de la souplesse aux cheveux)

10 gouttes d'HE (parfum)

 

 

 

Procédé:

 

1- Battez l'oeuf en omelette, filtrez le jus du citron et ajoutez-le (n'oubliez pas de filtrer sinon on se retrouve avec de la pulpe une fois les cheveux secs, c'est très désagréable). Ajoutez le reste des ingrédients et battez. versez le tout en bouteille (plus pratique à l'utilisation).

2- Répartissez sur les cheveux mouillés (n'oubliez pas la nuque et derrière les oreilles), massez bien (ça ne mousse bien entendu), et laissez poser quelques minutes (le temps de se savoner par exemple)

3- Rincez ABONDAMMENT et à L'EAU FROIDE. C'est très important si vous ne voulez pas vous retrouver avec des bouts de blanc d'oeuf coagulés dans les cheveux. Enfin séchez les cheveux.

 

Ingrédients:

 

L'oeuf est l'ingrédient qui permet de laver les cheveux. En effet le jaune d'oeuf est constitué de molécules qui accrochent à la fois l'eau et à la fois le gras. Donc en mettant de l'oeuf sur vos cheveux, il attrape le gras, et quand vous rincez, l'oeuf et le gras sont entrainés par l'eau. C'est exactement le même principe que pour le savon, sauf que ça ne mousse pas. De plus l'oeuf est riche en protéines, ce qui nourrit et fortifie les cheveux. En gros c'est tout bénèf.

 

Le citron permet d'acidifier la mixture (je pense qu'en l'occurrence on peut parler de mixture), et donc de resserrer les écailles du cheveux, ce qui les rend doux, brillants et faciles à coiffer. De plus le citron contient du sucre en petite quantité, ce qui apporte de l'hydratation. On peut le remplacer par du vinaigre, mais d'une part bonjour l'odeur, déjà qu'avec l'oeuf c'est pas le point fort de ce shampooing, et d'autre part il n'y a pas de sucres de le vinaigre (en tout cas pas que je sache).

 

En ce qui concerne le sel, je ne saurait pas vous expliquer pourquoi, mais je trouve que ça apporte vraiment quelque chose aux cheveux. Cela fait plusieurs fois que j'en utilise et à chaque fois je me dis "wahoo c'est top!". Donc voilà je mets du sel, vous n'êtes pas obligés, mais moi je trouve que ça apporte vraiment un +.

 

Les huiles essentielles enfin, sont là pour parfumer, et tenter vainement de masquer l'odeur de l'oeuf. Je vous le dis tout de suite, c'est peine perdue, vos cheveux sentiront l'oeuf à la lavande par exemple. Mais au moins ça sent un peu la lavande. Vous pouvez mettre des HE avec des propriétés pour les cheveux, ou les remplacer par une fragrance.

 

 

On peut adapter cette recette pour les cheveux secs en ne mettant que le jaune de l'oeuf (mettez-en deux dans ce cas, je pense que un seul ne sera pas suffisant) et en rajoutant éventuellement un peu d'huile végétale. Mais je vous conseille d'y aller doucement tout de même. Si quelqu'un aux cheveux secs arrange cette recette, je serais bien intéressée par les résultats obtenus!

 

Avantages et inconvénients:

 

Le gros avantage de ce shampooing, c'est l'état des cheveux après séchage : les cheveux sont propres, doux, lisses, souples, ils ont du volumes, bref, ils sont au top de leur forme. Je n'ai jamais les cheveux aussi beaux avec aucun autre shampooing. De plus ils restent propres plus longtemps qu'avec les shampooings aux TA je trouve ou même au rhassoul. Ils regraissent beaucoup moins vite. De plus il est vraiment économique, les ingrédients se trouvent partout.

 

Cependant il y a tout de même un inconvénient majeur : l'odeur de l'oeuf qui persiste tout de même près de 24h... et ça franchement c'est pas top. Même avec les huiles essentielles il y a une arrière odeur d'oeuf. Donc si personne ne vient mettre le nez dans votre chevelure, ce sera parfait, en revanche, si vous comptez conclure avec le prince charmant, ce n'est peut-être pas la recette qu'il vous faut. A part ça, il y a aussi la consistance qui n'est pas terrible, c'est un peu trop liquide. Mais ça va on s'en sort quand même. Je vais faire une essai avec de l'argile voir si ça arrange les choses de ce point de vue.

 

A présent que vous savez tout sur le shampoing à l'oeuf, il ne vous reste plus qu'à vous lancer!! Psychologiquement c'est un peu dur la première fois, mais après moi j'ai vraiment été contente du résultat.

 

Les phots arrivent... Quand over-blog aura décidé que je pourarit mettre des photos!

Repost 0
13 octobre 2012 6 13 /10 /octobre /2012 19:33

Bonjour chers internautes adorés!!

 

Suite à de nombreuses recettes trouvées chez les Tambouilleuses  (E_vie_dense, Feerose) et bien évidemment sur Potion et chaudron, (une recette de Michèle), je me suis lancée moi aussi dans un exfoliant visage aux perles de jojoba avec une petite dose d'AHA  pour un peeling en profondeur.

 

La recette

 

72 % eau de source (base du gel)
20 % hydrolat de bambou (purifiant)
1,5 % gomme xanthane (formation du gel)
2% billes de jojoba (agent exfoliant)
2% HV jojoba (nourrissante, pénétration rapide)
2% AHA (peeling)
0,5% cosgard (conservateur)

Fragrance agrumes acidulés de chez aromat' easy (parfum)

 

2012-10-13 13.18.48

 

Procédé

 

Désinfecter le matériel et oraganiser le plan de travail.

• Peser l'eau, l'hydrolat et la xanthane, et former le gel.

• Ajouter les ingrédients restants un à un en mélangeant bien entre chaque ajout pour bien dissoudre.

• Mettre en falcon stérilisé.

 

Utilisation

 

Appliquer une bonne noix de gel sur peau humide et propre. Masser jusqu'à pénétration totale. Rincer à l'eau claire.

 

Verdict

J'en suis très contente!!

Le gommage est très doux, il convient tout à fait à ma peaux sensible.
Pour les AHA, je n'ai pas ressenti de gène à l'application, par contre, quelques minutes après, au moment où j'ai appliqué ma crème (très chargée en actifs) j'ai ressentis de légers picotements sur tout le visage, qui ont disparus presque tout de suite. Je pense qu'avec une crème moins chargée en actifs ça ne doit pas le faire.

 

Petit bémol au niveau de la texture, si on applique avec les mains mouillées ça a tendance à dégouliner, du coup il faut se sécher les mains (je n'ai pas eu ce problème avec les mains sèches).

C'est au niveau du résultat que je suis le plus satisfaite! Ma peau est toute douce, rebondie et veloutée, elle n'est plus du tout grannuleuse, je suis RAVIE!!

Pour les peaux moins sensibles, je pense qu'on peut augmenter le % de billes de jojoba car c'est un exfoliant très doux.

Repost 0
13 octobre 2012 6 13 /10 /octobre /2012 18:50

Appliquez ce lait matin et soir sur votre visage et plongez dans les délices qu'offre la magnifique ville de Damas : du désert au sable tourbillonant, entrez dans le souk animé d'odeurs, de couleurs et de vie, prenez le temps de vous reposez dans la fraicheur de la grande mosquée des omeyyades, puis, pénétrez dans le palais Azem, admirez ses mosaïques, ses arabesques, ses marqueteries, asseyez-vous sur le bord d'une fontaine, écoutez le cliquetis de l'eau sur la pierre, et enfin, promenez vous dans ses allées ombragées et respirez le parfum de la rose de Damas, beauté de l'orient. 


 
  


La recette: 

Phase huileuse 22% 

17 % d'HV rose musquée du chili enrichie à l'HE de rose de Damas 
3 % de cire émulsifiante n°3 
2% d'olivem 1000 

Phase aqueuse 66% 

28% d'eau Minérale 
36% d'hydrolat de rose de Damas 
2% de lécithine de soja 

Ajouts 12% 

2% lactate de sodium 
3% d'oxyde de zinc 
2% d'arrow root 
2% de caféine 
2% de pierre d'alun 
0,8% de cosgard 
02% de vit E 
1 pdc d'oxyde rose 
HE patchouli 1 gtt 
HE géranium 5 gtt (en désespérant de pouvoir mettre de l'HE de rose de Damas...) 

Le rendu est très agréable : une crème ferme mais légère, qui pénètre très rapidement en laissant la peau souple, ferme et veloutée. L'odeur est, puissante mais discrète, et il a surtout une jolie couleur rose orangée. Couleur lever de soleil.

 

2012-10-13 13.24.12

On voit bien la texture mais la couleur ne ressors pas bien sur la photo


J'ai formulé cette crème pour ma peau mixte, sensible avec tendance aux boutons et à la couperose, mais je pense qu'elle conviendrait à une peau grasse et/ou mature. En revancheje ne pense pas qu'elle serait adaptée pour une peau sèche. Je lui voulais également un petit effet bonne mine.


Les ingrédients: 


- L'huile de rose musquée est riche en oméga 6 et 3 ainsi qu'en caroténoïdes (vitamine A), Vitamine E, Vitamine K et squalènes ce qui lui confère des propriétés rafermissantes, cicatrisantes, anti couperose et rougeurs, émollientes, anti-oxydantes ainsi qu'un effet bonne mine. (Source Aroma zone) 
- L'huile essentielle de rose de Damas est indiquée en cas de rides, peaux atones et couperose. (source Aroma zone) 
- L'hydrolat de rose de Damas est astringent et tenseur, incontournable pour prévenir et lutter contre le vieillissement cutané. Il purifie, rafraîchit et adoucit la peau. Il est aussi connu pour calmer les irritations et les rougeurs. (Source Aroma zone) 
- La lecithine de soja donne un toucher soyeux et une texture plutôt fluide. Emollient, elle assouplit la peau ; Filmogène elle prévient la déshydratation de la peau, la protège des agressions. Elle possède très bonne affinité avec la peau car les lipides polaires (phospholipides et glycolipides) constituant la lécithine sont similaires à ceux qui forment les membranes de nos cellules. (Source Aroma zone) 
- Le lactate  de sodium est un agent humectant et hydratant. 
- L'oxyde de zinc est purifiant et opacifiant. 
- L'arrow root est matifiant. 
- La caféine est utilisée ici pour ses propriété rafermissantes et vasoconstrictrice pour lutter contre les rougeurs et la couperose. 
- La pierre d'alun est purifiante. 
- L'oxyde rose pour la couleur et l'effet bonne mine. 
- Le patchouli est un tonique veineux. 
- Le géranium est régénérant et traite les problèmes de peaux.

Repost 0
13 octobre 2012 6 13 /10 /octobre /2012 11:38

Chers amis voici ma recette de test de la carraghénane que swahily de la boutique "Mes recettes cosmétiques" m'a envoyée.

 

Tout d'abord j'ai été ravie de recevoir ce produit car cela faisait très longtemps que je souhaitais l'utiliser. C'est enfin chose faite! Ma source d'inspiration est encore une recette de Michèle de chez "Potion et chaudron", sa gelée nettoyante olive-rhassoul-nigelle bien que j'ai tout de même remodelé la recette à ma manière :

 

2012-10-13 13.22.51La recette :

 

Phase 1

20% HA menthe poivrée (odeur et fraîcheur, astringent)

8% rhassoul (agent nettoyant)

 

Phase 2

57% eau de source (base du gel)
1% carraghénane en poudre (formation du gel)

 

Phase 3

1,2% vinaigre de cidre (pH)

2% HV noyau d'abricot (nourrissante, pénétrante)
10% aloe vera (apaisant)
0,8% cosgard (conservateur)

5gttes fragrance agrumes citronnés  de chez aromat'easy (parfum)

 

Mise en oeuvre :

 

1- Stérilisez le matériel et préparez vos ingrédients.

 

2- Pesez l'hydrolat de menthe poivrée et le rhassoul séparément. Tamisez le rhasoul au dessus de l'hydrolat et laissez-le s'hydrater pendant que vous chauffer la phase 2.

 

3- Pesez l'eau, mettez-la à chauffer au bain marie. Quand elle est bien chaude (80°), ajoutez progressivement la carraghénane en pluie fine, tout en mélangeant bien pour éviter les grummeaux. Quand la poudre est bien diluée, retirez du feu et continuez de mélanger jusqu'au refroidissement.

 

4- Mélangez la phase 1 pour homogénéiser et versez-la dans la phase 2. Mélangez bien pour obtenir une texture lisse.

 

5- Ajoutez un à un les ingrédients de la phase 3 en mélangeant bien entre chaque ajout pour que tout soit bien dissoud. Mettre en flacon stérilisé.

 

Utilisation :

Versez une noix de ce nettoyant au creux de la main après le démaquillage et masser doucement. Laisser posé 30 secondes puis rincer.

 

Verdict :

Le gel obtenu est fluide mais visqueux, très pratique d'utilisation car il ne dégouline pas. Il est très doux pour le visage puisqu'il ne contient pas de tensio-actif, et n'est pas exfoliant grâce au tamisage du rhassoul. La peau est propre sans tirailler, prête pour la crème de soin.

Je crois que c'est un de mes soins de mes soins les plus réussis, j'en suis extrèmement contente! Le tamisage du rhassoul apporte un vrai plus douceur, la forme gel est beaucoup plus agréable que la forme boue et ma peau adore! La carraghénane apporte un vrai plus par rapport à la xanthane, je la conseille vivement, même si elle est un peu plus difficile à mettre en oeuvre.

Le seul minuscule point de déception c'est l'odeur, j'aurais aimé que la menthe soit plus présente. Je pense que je monterai à 40% la prochaine fois pour avoir un parfum plus frais. Attention tout de même à ne pas en mettre trop, sinon ça arrache!

Repost 0
9 juillet 2012 1 09 /07 /juillet /2012 19:26

Bonjour chers amis!

 

Comme promis voici la 2ème version de mon cérat post-épilation. Si vous avez bonne mémoire, le premier comportait des ingrédients cicatrisants que je trouvais inutiles, et que j'ai donc remplacés par des ingrédients apaisants, afin de limiter les dégâts dûs aux brûlures de la cire. J'en ai profité pour tester la cire d'olive que Swahily m'a donné en test, et dans un élan d'inventivité, j'ai même ajouté du miel! Voici donc la bête :

 

2012-10-13 13.26.12La recette

 

 

Phase aqueuse (24,2%)

Infusion camomille/souci 21,2% (Apaisant)

Miel  3% (Apaisant, hydratant)

 

Phase huileuse (62,8%)

Calendula sur macadamia 30,3% (Apaisant, cicatrisant, nourissant, pénètre facilement la peau)

Millepertuis sur macadamia 15,2% (Apaisant, Répare les brûlures, cicatrisant, nourissant, pénètre facilement la peau)

Beurre de Karité 15,2% (Nourissant, regénérant.)

Cire d'olive  12,1% (Forme le cérat, emollient)

 

Ajouts (3%)

HE lavande 3% (Apaisant, cicatrisant, antiseptique)

Cosgard (Conservateur anti-bactérien)

 

Réalisation :

(pour plus de détails consultez le tuto Faire un cérat)


Désinfectez le matériel et organisez le plan de travail.

• Pesez séparément la phase huileuse et la phase aqueuse.

• Mettez-les à chauffer au bain-marie.

• Une fois la cire fondue, laissez au bain-marie éteint, versez la phase aqueuse dans la phase huileuse et fouettez énergiquement.

• Sortez du bain-marie et continuez de fouetter jusqu'au complet refroidissement. (Un petit passage au frigo est bien utile en fin de fouettage intensif)

• Ajoutez vos ajouts et mettez en flacon.

 

Utilisation :

Etalez généreusement les parties épilées tout de suite après l'épilation puis deux fois par jour pendant un ou deux jours.

 

Verdict :

L'émulsion s'est formée de manière très différente de mes autres cérats, fait avec de la cire d'abeille : l'émulsion s'est formée assez vite, mais la texture a mis beaucoup plus de temps à se former, il a fallu que je la booste un peu en la passant au frigo pour qu'elle prenne sa texture finale, qui est beaucoup plus fluide, mais tout de même très filmogène. Je suis très contente de cette texture fluide car le cérat passe mieux dans le flacon airless, ce qui est beaucuop plus pratique pour emmener chez l'esthéticienne que le petit pot, que je crains toujours qu'il s'ouvre (la texture a évolué, voir l'edit).

Le cérat pénètre plus facilement la peau qu'avec la cire d'abeille, mais forme tout de même un léger voile huileux qui protège la peau. Je trouve que la cire d'olive est vraiment très adaptée à ce type d'utilisation, le cérat est beaucoup plus agréable qu'avec la cire d'abeille!

  

EDIT : la texture a évolué elle est maintenant très ferme avec des petits grains (je ne sais pas d'où ils sortent ) qui ne sont pas très agréables. Heureusement il fond bien sur la peau, un peu à la manière d'un baume fondant. Il ne passe plus par le flacon airless du coup je suis bananée... Sinon il est très efficace, à ce niveau je le trouve mieux que la première version. C'est juste la texture qui est u npeu décevante. je retenterai cette recette sans mettre au frigo pour voir comment se comporte la texture.

 

2012-10-13 13.26.47

Zoom sur les petits grains

Repost 0