Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
13 juillet 2013 6 13 /07 /juillet /2013 20:14

Bonjour à tous!

 

Comme certains le savent peut-être (ou l'auront remarqué dû à mes longues absences), j'ai eu une période assez chargée ces derniers temps, ce qui m'a permi d'explorer les coins et les recoins des soins minutes pour femmes préssées!

 

Donc lorsque vous êtes une femme pressée (travail, boulot, enfants, concours et j'en passe...) mais que vous ne souhaitez pas non plus être femme-yéti, voici quelques astuces (les recettes arrivent au fur et à mesure) :

 

Astuce n°1 : utiliser des soins 2 en 1.

 

- un lait corps et visage

- des savons doux qui conviennent pour toutes les parties du corps

- des shampooing/après shampooing.

 

Astuce n°2 : faire des grosses quantités

 

Pour ne pas avoir à tambouiller toutes les semaines, pensez à anticiper : quelques jours avant une période qui s'annonce difficile, faites le plein de cosmétiques en faisant des grosses quantités : 1L de lait pour le corps, 2 ou 3 batches de savon, du shampooing etc. Les produits maison se conservent normalement 3 à 4 mois avec un bon conservateur. Pensez également aux soins solides (sans eau) qui se conserveront encore plus longtemps.

 

- shampooing solide

- fondant de douche

 

Astuce n°3 : pensez savon!

 

On le sait généralement assez peu, mais le savon est très polyvalent! Il sert sous la douche bien sûr, mais peut être également utilisé comme shampooing, dentifrice (si si!), lessive, produit vaisselle, et cette liste n'est sûrement pas exhaustive!

 

- savon shampooing

- savon dentifrice

- savon vaisselle

 

Astuce n°4 : pensez aux soins-minutes

 

En effet ces soins qui se confectionnent avec des produits simples que l'on trouve partout sont très pratiques pour dépanner une femme pressée! on connaît bien les masques pour le visage, mais beaucoup moins les shmapooings-minute! Je vous laisse découvrir :

 

- Les masques-minute

- Les shampooing-minute :

> Le shampooing à l'oeuf

> Le shampooing au rhassoul

- La trituration au karité

 

Astuce n°5 : Penser à lever le pied.

 

Eh oui! C'est dur je sais. Mais c'est tout de même bien salutaire, à la fois pour soi-même (santé, moral et j'en passe) et pour les autres! Alors prenez le temps de vous détendre et de vous reposer, ce ne sera pas du temps perdu.

 

 

J'espère que ce petit tour d'horizon vous aura permi de pallier à l'urgence de la vie des femmes modernes : assurer ses responsabilités au travail, aller la salle de sport pour garder la ligne, s'occuper des mômes, plaire à monsieur, le tout en talons aiguilles avec le sourire et la peau douce!

Repost 0
1 juin 2013 6 01 /06 /juin /2013 15:03

Bonjour à tous!

 

Après plusieurs mois d'absence, j'ai décidé de faire mon come back avec un article qui me tient à coeur depuis longtemps, mais qui avait manifestement besoin de mûrir.

Aujourd'hui je vais donc vous parler des corps gras, cet ingrédient qui fait grossir les fesses. Sachez qu'en cosmétique, tout ce qui est mauvais pour les fesses de l'intérieur est très bon pour elles de l'extérieur . Alors ne nous privons pas!

 

http://fr.questmachine.org/encyclopedie/illustrations/illustrations_articles/huile-argan1(1)-1314120764.jpg

 

Je vais commencer par tâcher de vous définir assez précisément ce qu'est un corps gras, puis je vous en dirais un peu plus sur les gras que vous trouverez régulièrement dans mes recettes, et enfin, quelques tableaux et liens intéressants pour vous renseigner sur les gras que je n'utilise pas (et que je ne connais donc pas ^^).

 

Partons donc d'une définition basique :

"Une huile est un corps gras qui est à l'état liquide à température ambiante et qui ne se mélange pas à l'eau. Les huiles sont des liquides gras, visqueux, d'origine animale, végétale, minérale ou synthétique. Elles se différencient des graisses qui sont pâteuses dans les conditions normales d'utilisation." (source : Wikipédia)

Bien sûr, en fonction de si vous habitez dans le grand nord ou sous les tropiques, un beurre peut devenir huile et inversement. Les corps gras regroupent donc les huiles et beurres végétaux, les huiles et beurres animaux, les huiles minérales et synthétiques. Je précise que je ne vous parlerai que des corps gras naturels, car le reste beurk beurk beurk! Pas de pétrole (ou autre joyeuseté) sur ma peau!

 

D'un point de vue chimique, les corps gras sont composés de triglycérides et d'insaponifiables.

  • Les triglycérides sont un assemblage de molécules composé d'une molécule de glycérol (vulgairement : glycérine) et reliée à trois acides gras. Les acides gras composent la partie qui se transforme en savon lorsqu'on mélange le corps gras avec de la soude caustique (hydroxyde de sodium). Dans les cosmétiques, les triglycérides servent à protéger la peau des agressions extérieures et limiter la perte d'eau. Elles ont donc un effet hydratant. (Source : Wikipédia)
  • Les insaponifiables sont les particules qui ne se transforment pas en savon lors de la saponification (les vitamines par exemple). Chacune de ces particules a des propriétés cosmétiques propres : effet bonne mine, lutte contre les radicaux libres, contre le vieillissement cutané etc. La proportion d'insaponifiables est de l'ordre de 0,5%-2% dans les corps gras raffinés, de 6%-17% dans le beurre de karité non raffiné, et peut monter jusqu'à 50% dans la cire d'abeille. (Source : Union Des Professeurs de Physique et de Chimie)

Pour obtenir une crème, il faut mélanger de l'eau et un corps gras à l'aide d'un émulsifiant ; c'est ce que l'on appelle une émulsion.

 

 


FOCUS SUR LES ACIDES GRAS

  (source : Wikipédia)


Les acides gras sont constitués d'une chaîne ininterrompue d'atomes de carbones reliés entre eux soit par des liaisons simples (acides gras saturés) soit par des liaison doubles (acides gras insaturés).

 

La chaîne d'atomes carbones des acides gras saturés n'est composée que de liaisons simple entre les atomes de carbone. Les liaisons disponibles sont alors complétées par un atome d'hydrogène : les atomes carbones sont donc saturés en hydrogène. Les principaux acides gras saturés sont l'acide laurique, l'acide myristique, l'acide palmitique et l'acide stéarique.

 

Les acides gras insaturés présentent dans leur chaîne une (acide gras mono-insaturé) ou plusieurs  (acide gras poly-insaturé) liaisons doubles entre les atomes de carbone. Pour ces atomes de carbones, liés par des liaison double, il n'y a plus de place pour accueillir un atome hydrogène. Les acides gras insaturés les plus courants sont l'acide linolénique, l'acide linoleique et l'acide oléique.

 

Certains acides gras poly-insaturés sont dits essentiels car ils ne sont pas fabriqués par les organismes des mammifères. Ils sont regroupés en deux familles : les oméga-6 (acide linoléique et autres) et les omégas-3 (acide linolénique et autres). La famille des omégas-9 est composé des acides gras mono-insaturés dont le principal est l'acide oléique, mais ne sont pas des acides gras essentiels, car ils sont produit par l'organisme.

 

Les omégas ont de nombreuses propriétés pour la peau : ils l'assouplissent, lui donnent du tonus, l'hydratent, aident à lutter contre les inflammations et l'acné, entre autres. Si les bienfaits des omégas ont été démontrés lorsqu'ils sont utilisé en interne, c'est à dire apportés par l'alimentation, en revanche je n'ai pas trouvé d'informations issues de sources scientifiques sûres pour affirmer que ces propriétés se transmettent à la peau en utilisation externe. Encore une fois dans le monde de la cosmétique maison, c'est à vous de voir ce que vous croyez ou non!


 

Après ces petites mises au point, voici un petit récapitulatif des huiles et beurres que j'utilise régulièrement en cosmétique. Je précise que j'ai la peau normale mais très réactive et sensible. Certaines remarques, tirées de mes impressions ne seront donc valable que pour mon type de peau. A vous de faire vos expériences!

  • Les huiles végétales

 

Certaines huiles se trouvent facilement au rayon huile de votre supermarché, d'autres en magasin bio (rayon huiles alimentaires ou rayon cosmétique). Les plus rares en magasin spécialisé dans la vente d'ingrédients cosmétiques. Pensez à vérifier le procédé d'extraction pour avoir une huile de qualité. Il doit apparaître clairement sur la bouteille une des mentions suivantes : "pression à froid", "huile vierge" ou "huile extra vierge". Si vous souhaitez utiliser des huiles bios, vérifiez qu'elles soient certifiées par un organisme reconnu. Dernière chose : il n'y a aucune différence de qualité entre de l'huile alimentaire et de l'huile cosmétique, si ce n'est la taxation et le conditionnement. Au niveau des taxes, les huiles alimentaires ont la TVA alimentaire (5%) et les huiles cosmétiques ont la TVA normale (19%). Les huiles cosmétiques sont donc potentiellement plus chères. Ensuite vous n'aurez bien entendu pas le même conditionnement, ni le même packaging.

 

http://t1.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcQKJ5d2Ksd1LWVIVh84nW96C9hfDJnmoEDTFTwOvOmuoi54RD2W7PQ1RT5b L'huile d'abricot est extraite des amandes contenues dans les noyaux des fruits. C'est une huile fluide à l'odeur légère et au toucher gras mais fin. Elle est nourrissante, assouplissante et adoucissante et riche en vitamine A (effet bonne mine). Elle est recommandée pour les peaux sèches et dévitalisées, ainsi que pour les teints ternes. C'est une huile que j'aime beaucoup, je l'utilise dans mes soins du visage.

 

 L'huile d'amande douce est extraite des amandes pressées. C'est une huile légèrement visqueuse à l'odeur discrète. Elle est émolliente, assouplissante, elle apaise les irritations et aide à la cicatrisation. On l'utilise beaucoup dans les soins pour bébé, associée au calendula et contre les vergetures. Elle fortifie les cheveux secs et cassants et leur donne de l'éclat. Elle est aussi conseillée pour les peaux très sèches, les brûlures et les crevasses. Je n'utilise que très peu cette huile car je la trouve trop grasse pour ma peau.

 

 L'huile d'argan est extraite des fruits de l'arganier, un arbre marocain. Elle peut avoir une odeur forte si les graines ont été grillées avant d'être pressées, et possède un toucher relativement gras. Riche en antioxydant, elle permet de lutter contre le vieillissement cutané. Elle raffermit la peau et l'assouplit, la protège des agressions extérieures (principalement du soleil) et possède une action cicatrisante. Elle est indiquée pour les peaux sèches, les peaux matures, et en cas de gerçures ou de brûlures. Elle fortifie les ongles cassants et donne de la brillance aux cheveux. J'utilise souvent cette huile dans les soins pour les mains et les pieds secs.

 

 http://www.emilenoel.com/uploads/ingredients/ingredients_avocat.jpg L'huile d'avocat est extraite de la pulpe du fruit. De couleur verte, elle est fluide, son odeur est discrète et elle possède un toucher gras. C'est une huile assouplissante qui redonne de l'élasticité à la peau. Elle est également cicatrisante, apaisante et régénératrice. Elle stimule la pousse des cheveux et les rend brillants et vigoureux.

 

 L'huile de coco est blanche et solide sous nos latitudes (enfin la mienne quoi, si vous me lisez de Tahiti, ça ne marche pas^^) et possède une odeur gourmande de noix de coco. C'est une huile très nourrissante qui est utilisée dans les soins des cheveux secs et crépus. J'adore cette huile pour son odeur!

 

L'huile de colza est extraite des graines de colza. C'est une huile fluide, jaune doré, au toucher gras et à l'odeur légère. Elle contient des oméga 3 ce qui lui confère des propriétés assouplissantes pour la peau. C'est une huile sensible à l'oxydation et donc comédogène (= favorise l'apparition des points noirs). J'aime bien cette huile en cosmétiques car elle apporte de la douceur à la peau, ainsi qu'un toucher velouté. Plutôt recommandée pour les peaux sèches à normales en raison de son action comédogène.(Ces données sont tirées de mes propres observations)

 

 L'huile de germe de blé est extraite des grains de blés germés. C'est une huile épaisse au toucher très gras, très riche, nourrissante et émolliente, la meilleure amie des peaux sèches! Elle est également régénérante et redonne de l'élasticité à la peau. Elle nourrit et renforce les cheveux. C'est ma chouchoute des soins cocoons!

 

 L'huile de jojoba est fluide avec un toucher sec. Elle pénètre facilement la peau, mais est malgré tout très nourrissante : elle assouplit, adoucit et protège la peau. Elle est également réputée pour son action régulatrice sur le sébum. C'est donc l'alliée idéale des peaux mixtes et grasses. Elle aide à réguler les cheveux gras, nourrit et assouplit les pointes sèche, donne de la brillance et aide à lutter contre la chute des cheveux J'adore cette huile pour son action nourrissante et son effet non-gras, je l'utilise beaucoup dans les soins visages.

 

 http://api.ning.com/files/rCeewRRND-eIWOgwwVB6XsCRymN2azBBiNJLtzyJ2qwq2VEHZYdoEWm8nrFsx2-EFYk2QfON58UUgfZs9-wFF0b9N9aIzrcC/macadamia.jpg L'huile de macadamia est extraite des noix. c'est une huile fluide au toucher sec et à l'odeur très discrète. C'est une huile nourrissante et assouplissante, qui pénètre bien la peau, et proche de la composition du sébum sécrété naturellement par la peau, ce qui en fait une huile idéale pour les peaux mixtes et grasses. Elle est aussi très bien pour les macérâts odorants. Je dirais que c'est mon huile de prédilection! Je l'utilise principalement dans les soins visages et j'adore son action nourrissante et sa légèreté.

 

 

L'huile de noisette est extraite des fruits pressés. C'est une huile très fluide au toucher sec, elle pénètre très rapidement la peau, et est donc souvent conseillée pour les peaux grasses. Je ne suis pas fan de cette huile car je la trouve trop sèche, pas assez nourrissante à mon goût, et je pense qu'il faut l'associer à une autre huile plus nourrissante pour obtenir un soin agréable, même pour les peaux grasses.

 

 

L'huile d'olive est extraite de la pulpe des olives. Elle a une odeur forte et un toucher gras. C'est une huile très nourrissante, intéressante dans les soins pour le corps ou les peaux sèches. Elle est très bien tolérée par toutes les peaux. Elle nourrit et renforce les cheveux et les ongles, apaise le cuir chevelu. J'aime beaucoup c'ette huile que j'utilise dans les soins pour le corps. C'est une très bonne huile de base pour les massages.

 

 http://madame.lefigaro.fr/sites/default/files/imagecache/photo_horizontale_articles/2011/09/raisin_0.jpg L'huile de pépin de raisins est extraite des pépins contenus dans les grains de raisins. C'est une huile fluide au toucher sec presque inodore, ce qui en fait un très bon support pour les macérâts odorants. Riche en anti-oxydants, elle prévient le vieillissement cutané. Elles est également proche du sébum et pénètre vite la peau, c'est pourquoi elle est conseillée pour les peaux grasses. De même je ne suis pas fan de cette huile que je trouve pas suffisamment nourrissante. En revanche je pense qu'elle est très intéressante pour les peaux mixtes et grasses.

 

L'huile de ricin est extraite des graines de ricin. C'est une huile visqueuse au toucher gras à l'odeur neutre. Elle fortifie les cheveux et les ongles dont elle stimule la pousse. De part sa viscosité, elle est également très appréciée dans le maquillage car elle assure une bonne dispersion des pigments et donne de la brillance aux rouges à lèvres. Sa dénomination INCI est "castor oil". ne vous inquiétez pas si vous voyez cette dénomination dans vos cosmétiques, ce n'est pas de l'huile de castor (beaver en anglais). Vous la trouverez en pharmacie.

 

 L'huile de rose musquée est extraite des graines de rose. C'est une huile très foncée au toucher sec. Riche en vitamines, elle donne un effet bonne mine, lutte contre le vieillissement cutané, et agit sur les rougeurs. Elle est aussi assouplissante, régénérante, et fortement cicatrisante. J'aime beaucoup cette huile, je la trouve idéale dans les soins du visage! Elle est malheureusement relativement chère....

 

  • Les beurres végétaux

http://us.123rf.com/400wm/400/400/djembe/djembe1107/djembe110700037/9964290-beurre-de-karite-avec-les-graines.jpg  Le beurre de Karité est extrait des noix de karité. C'est un beurre tendre, fondant sur la peau, à l'odeur forte et dont la couleur varie entre le blanc cassé et le gris en passant par le jaune clair. Lorsqu'il est raffiné, il devient blanc et perd son odeur, mais également une partie des propriétés de ses insaponifiables. Très riche, il nourrit la peau en profondeur et possède des propriétés régénérantes. Il protège également contre les agressions extérieures (soleil et froid). Il calme les irritations et favorise la cicatrisation. Il nourrit les cheveux en profondeur, leur redonne de la brillance et les protège. Sa forte proportion d'acide stéarique permet de réaliser des triturations et stabilise les émulsions. Faites attention à sa provenance, il peut être coupé avec de la margarine (ce qui lui donne une couleur jaune prononcée). C'est un INCONTOURNABLE!

 

 

Le beurre de cacao est extrait des fèves de cacao. C'est un beurre dur mais fondant sur la peau. Il possède la couleur marron et l'odeur sucrée caractéristique du cacao, idéal pour un baume à lèvre gourmand. Raffiné, il perd également son odeur et sa couleur, ainsi qu'une partie de ses propriétés. Très nourrissant et protecteur, il redonne de l'élasticité à la peau. Riche en antioxydants, il aide à lutter contre les radicaux libres. Il nourrit les cheveux et leur donne de la vitalité. J'aime bien ce beurre dans les soins cocoon (soin pour les mains et les pieds secs par exemple).

 

  • Les graisses animales

 

Les graisses animales ont été très utilisées en cosmétiques par le passé : huile de vison, de marmotte, de baleine, et sûrement d'autres animaux ont servit à faire des crèmes. Cependant, l'industrie cosmétique (et autre!) en voulant toujours plus, ces animaux se sont retrouvés en voie de disparition et sont aujourd'hui protégés. J'aimerai vous dire que ces huiles ne sont plus utilisées, mais je sais malheureusement que ce serait un mensonge, je m'abstiendrai donc. En revanche, pour les non-végétariens comme moi, il n'est pas inconvenant d'utiliser les graisses des animaux d'élevage (puisque de toute façon, on mange leur chaire en steak). Mais vous imaginez bien que peu de personne ont émis l'idée saugrenue d'utiliser du gras de cochon dans une crème pour le visage (tenez belle-maman, une belle crème pour votre beau visage ). Et bien en l'occurrence cette idée saugrenue m'a traversée l'esprit et je compte la mettre un jour à exécution. Je ne manquerai pas de vous faire part de mon expérience.

 

  • Quelques liens pour approfondir

Le tableau récapitulatif d'Aroma-Zone qui est très pratique.

Le tableau de Coco tiré également d'Aroma-zone, mais présenté différemment.

Le tableau de Cookie, bien fait également.

Un article sur les omégas et surtout un tableau excel très bien fait pour équilibrer ses recettes cosmétiques.

Article Comment fabriquer un beurre maison par Michèle de chez potions et chaudron.

Un article sur le beurre de karité Nilotica par Michèle, toujours chez potions et chaudron.

 

J'espère que ce petit récapitulatif vous aura été utile, si vous avez des compléments d'information, d'autres tableaux intéressants à proposer, des erreurs à corriger ou d'autres remarques à faire, n'hésitez pas à laisser un petit commentaire!

Repost 0
19 octobre 2012 5 19 /10 /octobre /2012 20:12

Chers internautes bonjour!!

 

http://naturae-bien-etre.wifeo.com/images/g/gou/goutte-d-huile.jpgComme chacun sait, l'eau et l'huile ne se mélangent pas. Sauf si l'on rajoute un troisième ingrédient, un jaune d'oeuf dans la mayonnaise par exemple, qui joue le rôle de liant. Cet ingrédient, notre jaune d'oeuf s'appelle un émulsifiant. Oui mais... La cire d'abeille n'est pas un émulsifiant, et pourtant on monte des émulsions avec (les cérats pour ceux que ça intéresse). Et la cire n°3 c'est de la cire? et la polawax, un émulsifiant? et quand je met 10% d'huile dans mon gel composé à 80% d'eau, pourquoi n'ai-je pas un biphasé? D'ailleurs c'est quoi un biphasé?

 

Si je vous dit qu'il faut un émulsifiant pour monter une crème, mais que la cire n'est pas un émulsifiant mais que ça peut marcher quand même, mais qu'il vaut mieux de la cire n°1, et que vous pouvez aussi ajouter de l'huile dans votre gel à base d'eau sans émulsifiant, ou de l'eau dans votre karité et obtenir une émulsion, vous me suivez?

 

Oui? Non? Pas trop?

 

Voilà à peu près où j'en étais quand j'ai commencé la cosméto, et aujourd'hui mon but est d'écrire un article pour épargner aux nouvelles cosméteuses de se faire des noeuds au cerveaux avec tous ces ingrédients bizarres..

 

Détendez-vous ça va bien se passer.

 

http://www.plaisirslaitiers.ca/var/ezflow_site/storage/images/dairy-goodness/home/recipes/creme-fraiche/258517-8-eng-CA/creme-fraiche_large.jpgDonc reprenons les bases : l'eau et l'huile ne se mélangent pas. Ca au moins c'est du concret, de la physique, une science exacte à laquelle on peut se raccrocher comme un naufragé à sa bouée. Bien. Une crème étant composée d'huile et d'eau il faut donc un troisième ingrédient qui permette de les lier. Cet ingrédient est un émulsifiant. il existe plusieurs types d'émulsifiant, dont les cires émulsifiantes! Et oui! C'est là le piège! Des cires émulsifiantes! (oui oui ça a été appelé comme ça juste pour nous embrouiller). Et la cire d'abeille n'est pas une cire émulsifiante ni la cire d'olive, ni la cire de candelilla, ni aucune autre cire d'ailleurs.

 

Mais les cires (d'abeille, d'olive, de candelina etc...) permettent de monter des émulsions. Par quel pouvoir magique procédé physique, je n'en sais rien, toujours est-il que ça marche. Oui oui vous pouvez monter un cérat avec de l'huile un peu d'eau et de la cire. Je dirais même que c'est vieux comme Hérode puisque ça date de Galien (à 200 ans près on est bon).

Ensuite dans la catégorie bizarreries, on a le gel aqueux. Formé à l'aide d'une gomme (xanthane, adragante, acacia, même les algues telles que la carraghénane et non pas la gomme d'écolier hein, faites pas les benêts), on peut lui intégrer une petite portion d'huile, c'est la gomme qui fait office d'émulsifiant (même si ça n'en est pas un).

Le dernier petit point, bizarre, sont les dispersants. C'est très simple, ils permettent de disperser dans de l'eau un ingrédient habituellement miscible dans l'huile. Des huiles essentielles dans une lotion par exemple.

 

http://ile-reunion.pressecologie.com/public/contribute/lotion.jpgEnfin, pour faire certains soins on peut se passer d'émulsifiants, comme la trituration au karité ou le biphasé. Le karité est un beurre qui contient beaucoup d'acide stéarique, utilisé comme co-émulsifiant (kessecé ce truc encore?), et qui permet donc d'intégrer un peu d'eau à la préparation. Et le biphasé est simplement composé d'une partie aqueuse et d'une partie huileuse, séparées, c'est à dire non liées par un émulsifiant. Quand on secoue le flacon, ça nous fait une mini émulsion qui tient le temps d'utiliser le soin et qui retombe juste après. Personnellement je n'aime pas les biphasés, donc vous ne risquez pas d'en trouver beaucoup sur ce blog.

 

Maintenant détaillons un peu plus précisément chaque type d'ingrédient :

(je vous parle ici des ingrédients que je connais de près ou de loin, bien évidemment cette liste n'est pas exhaustive. En cliquant sur le nom du produit vous êtes redirigés vers la fiche d'un fournisseur. J'ai tâché de varier les fournisseurs et de vous mettre un résumé succinct de chaque ingrédient).

 

Les émulsifiants

 

Les émulsifiants sont utilisés pour former l'émulsion, c'est à dire disperser l'huile dans l'eau (ou inversement selon le type d'émulsion). Selon l'émulsifiant utilisé vous obtiendrez des textures différentes. Ils possèdent en outre des propriétés spécifiques. Ils se mettent en phase huileuse.

 

  • Auto-émulsifiants à chaud (ça veut dire qu'on peut les employer seuls, ça marche)
Nom de l'émulsifiant Type de peau Type d'émulsion Propriétés
cire n°1
(ou polawax)
 normale à sèches huile dans eau hydratation longue durée
textures mousse
cire n°2  tout type huile dans eau très facile d'utilisation
textures mousses
cire n°3  normales à grasses huile dans eau très facile d'utilisation
toucher non gras
olivem 1000 tout type huile dans eau

emollient et hydratation longue durée

toucher soyeux

olivem douceur  tout type, sensibles huile dans eau

adoucissant

bonne affinité avec la peau

olivem protection sèches à très sèches
besoin de protection
eau dans huile crèmes riches
laisse un film protecteur
émulsan tout type huile dans eau

hydratant

peaux sèches, matures et sensibles

 

 

  • Auto-émulsifiants à froid

- Gélisucre : certifié écocert, peaux sensibles

- Ester de sucre : hydratant, pénétration rapide, attention, conservation plus fragile.

 

  • Co-émulsifiants (ça veut dire qu'il faut les employer avec un autre émulsifiant)

- Émulsifiants MF et VE (en association) : émulsions faible en huile, pénétration rapide

- Lécithine de soja (ou autre) : toucher soyeux

- Alcool cétylique : épaississant et stabilisant, nourrissant.

- BTMS : conditionneur capillaire et cutané, épaississant

- Conditionner emulsifer : conditionneur capillaire, efficace en pH acide.

- Glyceryl stéarate : émollient

 

Les cires

 

Les cires sont des ingrédients huileux et ont deux grandes propriétés : épaississant et filmogènes. Elles entrent dans la composition des baumes, cérats, produits de maquillages, certaines crèmes et de parfum pour certaines cires florales. En voici quelques unes :

 

- Cire d'abeille : très courante, s'utilise également pour la confection de bougie et possède une douce odeur de miel.

- Cire d'olive : douce et émolliente.

- Cire de son de riz : très dure, riche en acide palmitique, toucher doux.

- Cire de candelilla : très dure, idéale pour le maquillage.

- Cire de carnauba : grand pouvoir filmogène et protecteur, limite la fonte du rouge à lèvre.

- Cire de soja : émolliente, possède une faible température de fusion ce qui la rend indispensable pour les bougies de massage.

- Cire de jasmin grandiflorum : cire florale, entre dans la composition de parfum

- Cire de néroli : cire florale, entre dans la composition de parfum

- Cire de chanvre

- Cire de ricin : filmogène, nourrissante, émolliente. idéale pour le maquillage, elle reforce les cils.

 

Les gommes

 

Les gommes s'ajoutent à une phase aqueuse pour obtenir des textures gels. Elles permettent d'ajouter une petite quantité d'huile. Elles aident également à la stabilisation des émulsions à hauteur de 0,1% - 0,3%. En voici quelques unes :

 

Nom Facilité d'emploi Mise en oeuvre Aspect du gel
xanthane  facile  à chaud ou à froid transparent et fluide
carraghénane moyen à chaud translucide et fluide
accacia facile  de préférence à chaud transparent et fluide
adragante moyen à chaud translucide
agar agar moyen à chaud translucide et ferme
guar facile à chaud ou à froid

 transparent

 

 

 

 

A présent les émulsifiants, cires et gommes n'ont plus de secrets pour vous! j'espère que cet article vous aidera à vous y retrouver. je n'ai pas testé personnellement tous les ingrédients, les informations sont tirées de mes expériences personnelles et des informations trouvées chez les fournisseurs. si vous avez des informations complémentaires, des suggestions, des corrections ou des questions, n'hésitez pas à laisser un commentaire!

Repost 0
13 octobre 2012 6 13 /10 /octobre /2012 10:54

Test pour  Mes recettes cosmétiques

  logo testeur1

Cliquez sur l'image pour accéder

directement à la boutique

 

 

 

Fiche produit

La carraghénane iota

 

 

 

Nom du produit INCI Type d'ingrédient
Carraghénane iota
Carrageenan Gomme (algue gélifainte)

 

Aspect Solubilité Dosage Facilité d'emploi
 Fine poudre balnc cassé
Soluble dans l'eau

1% à 4% (gel)

0,1% à 0,5% (émulsions)

* * * *

 

Description Photo
La carraghénane est un polysaccharide pouvant être extrait de différents types d'algues. C'est un gélifiant qui permet d'obtenir des gels à chaud, réversibles, translucides. Elle est utilisée dans l'industrie alimentaire en remplacement des gélatines animales et en cosmétiques pour la fabrication de textures gels et la stabilisation des émulsions.
  http://boutique.mesrecettescosmetiques.com/img/p/42-146-large.jpg
Mon avis sur le produit : Je trouve que c'est un très bon produit. Je trouve que le gel obtenu est très agréable comparés aux gel formés à la xanthane. De plus la carraghénane apporte un réel plus pour la peau. Je ne sais pas comment expliquer, mais je trouve que l'affinité avec la peau des gels obtenus est remarquable.

 

Propriétés Indications Idées d'utilisations

- Gélifiant

- Hydratant 

- Emollient

- formation de gels

- stabilisation des émulsions

- fabraication de silicone maison

- peaux sèches, ou irritées (mais pas seulement)

- conditionnant capillaire

traitement des cheveux secs, frisés (mais pas seulement)

- gels netoyants visage

- gelées hydratantes peaux grasses

- soins capillaires

- stabilisatin des émulsions.

 

Mode d'emploi Précautions d'utilisations Conservation

Pour la formation de gels : verser la poudre en pluie dans la phase aqueuse préalablement chauffée. Bien mélanger jusqu'à refroidissement. La texture obtenue dépend du dosage.

Pour stabiliser une émulsion : ajouter une PDC de poudre dans la phase aqueuse, mettre au bain marie. Une fois les deux phases à la bonne température, former l'émulsion.

Aucune A conserver dans un endroit sec.

 

 

 

Recettes

 

Gel nettoyant fraîcheur au rhassoul

Repost 0
9 juillet 2012 1 09 /07 /juillet /2012 19:23

Test pour  Mes recettes cosmétiques

  logo testeur1

Cliquez sur l'image pour accéder

directement à la boutique

 

 

 

Fiche produit :


La cire d'olive

 

 

 

Nom du produit INCI Type d'ingrédient
  Cire d'olive
  Olea Europaea   Cire

 

Aspect Solubilité Dosage Facilité d'emploi

Pastilles jaune vif, inodores,

fermes et maléables

à température ambiante (25°C)

Soluble dans l'huile

• 1% à 5% dans les savons et émulsions

• 5% à 10% dans les baumes

* * * *

 

Description Photo
La cire d'olive est une cire obtenue à partir de l'huile d'olive. Elle est douce et émolliente. Son point de fusion est de 62/65° C. La cire d'olive est également très agréable pour la réalisation de cérats, de baumes (corps, lèvres ou cheveux), barres de massage. Elle épaissit et stabilise les émulsions. Cette cire végétale est aussi une excellente alternative pour les personnes végétariennes ou végétaliennes ne souhaitant pas utiliser la cire d'abeille.   recettes-cosmetiques 0041

Mon avis sur le produit : ♥♥♥♥

J'ai beaucoup apprécié ce produit car il s'utilise très bien dans les émulsions. En effet la cire d'olive est légèrement moins filmogène que la cire d'abeille, et légèrement moins dure, ce qui permet d'obtenir des crèmes aux textures plus fluides tout en restant bien protectrices. Sans oublier que son côté emmolient apporte un petit plus bien agréable. Bien entendu il faut prendre en compte son plus faible pouvoir texturant lors des formulations, et notamment des formulations de sticks ou de crayons à maquillage, en augmentant le % pour obtenir un produit bien ferme.

 

Propriétés Idées d'utilisations

• Emolliente

• Filmogène

• Agent de texture et stabilisant dans les émulsions

• Durcisseur dans les bougies, savons et baumes (sticks)

• cérats, cold cream, baumes protecteurs

• crèmes nourissantes

• bougies de massage

• savons

• crayons à maquillage

 

Mode d'emploi Précautions d'utilisations Conservation

• Soins cosmétiques : faire fondre avec la phase huileuse, incorporer au produit et bien mélanger jusqu'à la prise de la cire

• Savons et bougies : faire fondre avec les huiles.

Attention à ne pas se brûler avec la cire chaude
A conserver à température ambiante à l'abri de l'humidité et de la lumière.

 

 

 

Recettes

 

Cérat apaisant post-épilation #2

Crayon khôl

 

Repost 0
9 juillet 2012 1 09 /07 /juillet /2012 13:21

Bonjour mes petits roudoudous en sucre!!

 

Je me suis récemment lancée dans le maquillage, et je dois dire que pour le moment c'est pas encore bien au point... J'ai commencé par un fond de teint avec cette recette :

Phase huileuse 25%
macadamia 12%
karité 5%
cire n°3 5%
olivem 3%

Phase aqueuse 66%
eau minérale 43%
glycérine3%
HArose 20%

Ajouts 7%
HE géranium 0,5%
HE patchouli 0,3%
miel 2%
arrow root 2%
conservateur 0,7%


Premièrement, je ne sais pas si c'est la recette qui ne va pas ou si je me suis plantée quelque part, mais j'ai eu une crème en béton armé! Du coup j'ai rajouté pas mal d'HA rose pour la ramener à une consistance fluide, adéquate pour un fond de teint. Et du coup après quelques jours il recrache de l'eau...

Ensuite j'ai fait l'erreur de mettre mon arrow root dans mon eau avant la chauffe (j'avais oublié que c'était une fécule) et du coup ma phase aqueuse est devenue gelatineuse. Peut-être la cause de la texture trop épaisse?

Au niveau des pigments, j'ai utilisé des oxydes. Tout un programme! Plusieurs choses à savoir :

1- Avec très peu de pigments, on a une teinte très prononcée. Il faut vraiment doser avec beaucoup de parcimonie et de délicatesse. Je pense qu'il faut quand même de l'expérience en la matière pour arriver à doser au pif, en rajoutant un peu de ceci, u peu de cela en testant au fur et à mesure. Ce que je vais faire la prochaine fois c'est que je vais chercher une recette où les pigments ont déjà été pesés et mettre exactement la même quantité, à l'aide des cuillères doseuses d'aroma zone. quand j'en aurais fait plusieurs, je pourrais avoir une idée des quantités nécessaires, et je pourrais me lancer à taton.
2- Il est IMPERATIF de travailler les pigments au pilon avec du dioxyde de titane afin d'obtenir une teinte fidèle. Je m'explique : Si vous ne triturez pas vos pigment au pilon pendant un temps certain, votre poudre colorée aura une couleur différente de la couleur de votre fond de teint. Par exemple j'ai trituré ma couleur de base et à l'application je me suis rendue compte qu'elle était trop rouge. J'ai donc rajouté du jaune, mais la couleur de la crème ne changeait pas. cependat, quand j'ai testé sur ma peau, on aurait dit que j'avais la jaunisse! Ddonc voilà triturez allègrement vos pigments.
3- Pour avoir une teinte claire il faut rajouter du dioxyde de titane, et non pas mettre moins de poudre dans la crème.
4- L'éxedent de poudre peut servir de poudre libre avec de l'arrow root et un peu d'huile pour que la poudre ne sois pas trop volatile.

 

voilà le résultat :

 

recettes-cosmetiques 0042

 

Au final mon fond de teint est beaucoup trop foncé. Le côté positif, c'est que certe il est inutilisable, mais au moins maintenant, je sais comment m'y prendre pour avoir la bonne couleur. Je pense que la prochaine tentative sera beaucoup plus concluante en utilisant les cuillères AZ!

Repost 0
6 juillet 2012 5 06 /07 /juillet /2012 17:49

Le plantain est un mot générique pour désigner plusieurs espèces végétales dont deux principales : le grand plantain (plantago major) et le plantain lancéolé (plantago lancéolata). Le gros avantage c'est que ces deux plantes ont les mêmes propriétés, donc pas de soucis d'identification! C'est-y pas bô ça?

 

Admirez plutôt:

 

http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/d/d7/Illustration_Plantago_major0_clean.jpg/250px-Illustration_Plantago_major0_clean.jpgGrand plantain ( wikipédia)  

 

 

http://lacurieusehistoiredumonde.l.a.pic.centerblog.net/502kmdgs.jpg

Plantain Lancéolé

 

Le plantain est une herbe vivace à large feuilles et a petites fleurs en épis (c'est ce qu'on utilisait quand on était petit pour faire des pistolets!!). On le trouve à peu près partout : dans les pelouses, sur les bords des chemin, même en ville, partout! Et en général en grandes quantités. Encore un avantage.

 

Propriétés :

Astringent, antibactérien, cicatrisant.

 

Utilisation :

Le plantain arrête rapidement les saignement, désinfecte légèrement la plaie et favorise la cicatrisation. C'est le remède idéal aux petites coupures.

Il est également très éfficace contre les pîqures d'insectes : il calme la douleur (et les gratouilles?) et empêche le gonflement (j'ai été bien contente de le trouver sur mon chemin lorsque je me suis fait piquer par une guèpe, juste sous l'oeil! ça m'a permi de ne pas ressembler à un boxer pendant trois jours!!). Vous pouvez l'utiliser sous forme d'infusion à ajouter dans la phase aqueuse, ou sous forme de macérât huileux, à mettre en phase huileuse. Il peut même être utilisé tel quel, en soin d'urgence : roulez les feuilles dans les mains pour faire sortir le jus, et appliquez sur la plaie ou frottez sur la pîqure.

 

Idées de soins:

Crèmes et cérats anti-crevasses, baumes cicatrisants, baumes contre les pîqures d'insectes.

 

Recettes : Cérat cicatrisant "crève crevasse"

Repost 0
3 juillet 2012 2 03 /07 /juillet /2012 23:21

Bonjour à tous!

 

Pour continuer dans ma lancée de formulation des soins cosmétiques, je souhaiterais aborder aujourd'hui la question des différents types de peau.

 

http://choupie33.c.h.pic.centerblog.net/nbdalv4a.pngDéfinir le type de peau est finalement assez simple. Ils sont au nombre de 4 : sèche, normale, grasse et mixte. Tous les autres problèmes liés à la peau ne sont pas des "types" mais des problèmes ou des caractéristiques de peau qui peuvent se combiner avec le type de peau. On peut avoir par exemple la peau grasse et sensible ; ou mature et sèche ; ou encore mixte et acnéique. Il est vrai que certains types de peaux sont plus sujets à certains problèmes : les peaux grasses sont souvent acnéiques, les peaux sèches sont plus facilement ridées... mais ce n'est qu'une généralité et il existe de nombreuses exceptions. Je traiterais donc dans cet article les types de peau et je consacrerai un autre article aux différents problèmes de peau.

Cliquez sur l'image pour accéder au site d'origine

 

Les types de peau sont définis en fonction de la quantité de sébum présent sur le visage, ainsi que sa répartition. Ils sont également parfois définis en terme de pH, mais est-ce le type de peau qui définit le pH ou le pH qui définit le type de peau? L’éternel problème de la poule et de l'œuf. Il y a peut-être une réponse scientifique à cette question, mais je ne la connais pas.

 

Pour déterminer votre type de peau il faut tout d'abord l'observer, (examen visuel) puis la toucher, la pincer légèrement entre les doigts (examen tactile). Pour vous y retrouver facilement je vous ai concocté un petit test sympa et rapide à faire :

 

Examen visuel :

 

1- Comment est votre teint?

Plutôt lisse et mat : *

Plutôt terne, brouillé, voire brillant :

Irrégulier : brillant sur le front, le nez et le menton, mat sur les joues :

Net et uniforme :

 

2- Comment sont les pores de votre peau ?

Invisibles : *

Très dilatés et visibles, même sur les joues :

Assez dilatés sur le nez, le front et le menton, mais invisibles sur les joues :

Ils sont visibles mais pas dilatés :

 

3- Avez-vous des comédons (points noirs)?

Non pas du tout ou très peu : *

Oui, plutôt pas mal, et beaucoup sur le front le nez et le menton :

Oui, sur le nez, le front et le menton :

Pas tellement. Un peu en été sur le nez le front et le menton :

 

Examen tactile :


4- Comment est-elle au toucher?

Un peu rêche, et desquame par endroits ou par moments : *

Collante ou même très collante par endroits :

Collante sur le front le nez et le menton, plus rêche sur les joues :

Plutôt douce, veloutée :

 

5- Lorsque vous la pincez, le pli qui se forme est-il?

Plutôt fin : *

Assez épais :

Moyen, ni très épais, ni très fin :

Moyen, ni fin ni épais :

 

6- après le savonnage comment se sent votre peau?

Très inconfortable, elle tiraille : *

Assez confortable, même sans crème :

Les joues tiraillent :

Ma peau est tendue mais pas inconfortable. Cela s'arrange avec une crème ou après quelques minutes :

 

 

Si vous avez obtenu :

Un maximum de *, rendez-vous sur mon article peau sèche.

Un maximum de , rendez-vous sur mon article peau grasse.

Un maximum de , rendez-vous sur mon article peau mixte.

Un maximum de , rendez-vous sur mon article peau normale.

Repost 0
3 juillet 2012 2 03 /07 /juillet /2012 23:19

Une peau mixte est un mélange de zones sèches (généralement les joues) et de zones grasses ("la zone T" c'est à dire le nez, le front et le menton). C'est un type de peau particulièrement difficile à traiter de par son déséquilibre.

 

Comment reconnaître une peau mixte?

La peau mixte est brillante avec les pores dilatés et des comédons sur la "zone T". En revanche les joues sont plutôt mates avec un grain de peau resserré. Au niveau du toucher, elle est collante sur la "zone T", et plutôt rêche sur les joues.

 

Comment la traiter?

Au niveau des soins, il faut arriver à formuler des soins légers pour que les parties grasses ne soient pas surchargées mais également nourrissants pour que les parties sèches aient leur comptant de gras. Ce que je conseille c'est de se tartiner par zone : un seul passage sur les zones grasses, deux sur les zones sèches. Globalement la peau mixte se traite comme une peau grasse, mais avec légèrement plus de gras et/ou des gras plus nourrissants. Bien entendu, à chacun sa peau mixte, donc il va falloir faire plusieurs essais avant de trouver l'équilibre qui vous convient.

 

Ingrédients recommandés :

Corps gras: je trouve que le must c'est macadamia, jojoba et pépin de raisin, qui sont à la fois nourrissantes et très fluides, elles pénètrent bien la peau. Sinon vous avez aussi nigelle et noisette qui sont conseillées pour les peaux grasses, auxquelles vous pouvez ajouter en très petite quantité (entre 3% et 5%) des huiles pour les peau sèches : Amande douce, argan, avocat, cacao, chanvre, carthame, coco, coton, germe de blé, karité, rose musquée, sésame.

Actifs hydratants : glycérine, miel, lactate de sodium, acide hyaluronique, panthénol, protéines de soies, silicone végétal.

Actifs et plantes rééquilibrants et/ou purifiants : Argiles, poudre d'alun, oxyde de zinc, propolis, bacti-pur, algo-zinc, ortie, sauge officinale.

Huiles essentielles :  arbre à thé, agrumes.

 

 

Recette de base pour peau mixtes

 

Phase huileuse : 20% à 25% dont :

émulsifiant : 5% à 8 %

beurre ou huile : 12% à 20%

 

Phase aqueuse : 65% à 80% dont :

eau : 58% à 78%

glycérine : 2% à 5% (ou lactate de sodium 1% à 5%)

miel : maximum 2%

 

Ajouts : 0% à 10%

 

Conservateurs (antioxydant et antibactérien, à doser selon les indications du fournisseur)

 


Sources : Aroma-zone, Ma bible des huiles essentielles de Danièle Festy

Repost 0
3 juillet 2012 2 03 /07 /juillet /2012 23:18

La peau normale a un pH de 6,5 ; elle est dite neutre. Une peau est normale lorsque la production de sébum est équilibrée : suffisemment importante pour maintenir l'hydratation de la peau, mais pas trop importante non plus, pour ne pas la surcharger de gras. C'est un type de peau assez rare, mais je pense que le passage à la cosmétique fait-main peut énormément aider à tendre vers cet idéal.

 

Comment reconnaître une peau normale?

La peau normale a un aspect velouté, elle ne brille pas, les pores de la peau sont visibles mais pas dilatés, elle ne comporte pas de points noirs. Au niveau du toucher, elle est douce et moelleuse, le pli est moyennement épais lorsqu'on le pince. Elle tire très peu après la douche et est assez confortable.

 

COmment la traiter?

Pour formuler un soin pour peaux normales, il suffit d'en maintenir l'équilibre en apportant juste ce qu'il faut de gras et d'hydratation.

 

Les ingrédients recommandés:

Les corps gras : huile de chanvre, inca inchi, jojoba, noisette, noyaux d'abricot, pépin de raisins, rose musquée.

Les actifs hydratants : actifs hydratants : glycérine, miel, lactate de sodium, acide hyaluronique, panthénol, protéines de soies, silicone végétal.

Huiles essentielles : rose 0,5ml + bois de rose 5ml (juste pour le plaisir).

 

Recette de base pour peau normales

Phase huileuse : 20% à 25% dont :

émulsifiant : 5% à 8 %

beurre : max 5%

huile : 7% à 20%

 

Phase aqueuse : 65% à 80% dont :

eau : 58% à 78% (dont hydrolat/infusion 20%)

glycérine : 2% à 5% (ou lactate de sodium 1% à 5%)

miel : maximum 2%

 

Ajouts : 0% à 10%

 

Conservateurs (antioxydant et antibactérien, à doser selon les indications du fournisseur).

 


Source : Aroma-zone, Ma bible des huiles essentielles de Danièle Festy

Repost 0